Crédit : Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Les Cataractes lancent un message

Publié | Mis à jour

Les Cataractes de Shawinigan ont fait fi de l’avantage de la glace des Islanders de Charlottetown, samedi au Eastlink Centre, remportant le premier match de la finale de la coupe du Président 5 à 1.

Les meneurs offensifs de l’équipe de la Mauricie ont répondu présents. Les unités spéciales ont excellé. Antoine Coloumbe a été presque irréprochable devant la cage des visiteurs. Bref, tous les éléments étaient au rendez-vous pour une victoire des «Cats».

«Je pense que nos trois phases de jeu ont été efficaces, a résumé l’entraîneur-chef Daniel Renaud. Notre [désavantage numérique] a été très bon. Notre jeu de puissance gardait les choses simples. Ça donne des occasions de marquer.»

Les Cataractes ont d’ailleurs jailli lors de la période médiane en trompant la vigilance de Francesco Lapenna trois fois. L’espoir des Oilers d’Edmonton Xavier Bourgault a d’abord fait bouger les cordages deux fois de suite, avant que Lou-Félix Denis n'en ajoute.

En troisième période, c’est le joyau des Stars de Dallas Mavrik Bourque qui a cloué le cercueil de la formation des Maritimes. Il s’agissait du deuxième but de la rencontre des Cataractes en avantage numérique.

«Les avantages numériques ont fait la différence ce soir, a estimé Pierrick Dubé, auteur du dernier but des siens. À cinq contre cinq, les équipes avaient des chances des deux côtés.»

Une hypothèse partagée par le pilote des «Isles», Jim Hulton.

«Nous savions que leur avantage numérique était menaçant. Nous n’avons pas fait notre travail ce soir. Nous étions pris de court par moment. C’est une des équipes les plus rapides que nous avons affrontées.»

Seul Brett Budgell a pu démystifier Coulombe à la toute fin du premier vingt. Il s’agissait de sa 10e réussite des éliminatoires, un sommet dans le circuit à égalité avec son coéquipier Patrick Guay.

L’équipe de l’Île-du-Prince-Édouard pourra compter sur le retour de Xavier Simoneau, repêché par le Canadien de Montréal en 2021, lors du prochain match, dimanche. Le retour de Simoneau, lui qui a été suspendu lors du dernier duel de la série contre les Remparts de Québec, aura «un énorme impact» sur les Islanders, selon Hulton.