SPO-2022 Kubota CHL/NHL Top Prospects Game

Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

Repêchage de la LNH

Cinq bons gardiens en vue du prochain repêchage

Publié | Mis à jour

Beaucoup plus nombreux, les attaquants attirent habituellement davantage l’attention à l’aube des repêchages de la Ligue nationale de hockey. Or, quelques gardiens se dressent comme de beaux espoirs dans la cuvée 2022. L’an dernier, 19 gardiens ont été sélectionnés au repêchage, dont Sebastian Cossa, par les Red Wings de Detroit, et Jesper Wallstedt, par le Wild du Minnesota, dès la première ronde.

Voici ceux qui, les 7 et 8 juillet au Centre Bell, pourraient être parmi les premiers appelés chez les athlètes évoluant devant le filet :

Tyler Brennan 

Le gardien Tyler Brennan n’est certainement pas responsable du fait que les Cougars de Prince George ont été balayés en quatre matchs au premier tour des séries éliminatoires, dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest. Le Manitobain s’est en effet dressé comme un mur face aux Winterhawks de Portland, affichant une moyenne de buts alloués de 1,86. Brennan et les Cougars ont notamment perdu les trois dernières parties par des pointages de 2 à 1, 2 à 0 et 2 à 1. Au total, le jeune homme de 18 ans, classé numéro un parmi les gardiens nord-américains en vue du repêchage, a cédé sept buts sur 153 tirs dans la série, affichant ainsi un taux d’efficacité de ,954.

Topias Leinonen 

Chez les gardiens évoluant en Europe, le nom du Finlandais Topias Leinonen est sur toutes les lèvres. Classé numéro un par la Centrale de recrutement, il détenait déjà ce rang au classement de mi-saison. Pour cause, Leinonen affiche un bon gararit avec ses 6 pi. 4 po. et ses 214 livres. L’athlète de 18 ans n’a joué que quelques rencontres avec la formation de sa ville natale, le JyP Jyvaskila, dans la Ligue finlandaise, cette saison. L’objectif était alors de poursuivre son développement aux côtés des plus vieux.

Ivan Zhigalov 

Natif du Bélarus, le gardien Ivan Zhigalov a défendu le filet du Phoenix de Sherbrooke, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, au cours de la récente saison. En 42 parties, il a affiché un dossier de 26-9-3, une moyenne de buts alloués de 2,84 et un taux d’efficacité de ,892. À 19 ans, Zhigalov semble encore loin de la Ligue nationale de hockey, mais il demeure sans doute un espoir à considérer.

Dylan Silverstein 

L’Américain Dylan Silverstein semble le gardien le plus prometteur au sein de l’équipe de développement des États-Unis. Même s’il est plus longiligne, il devance son coéquipier Tyler Muszelik au classement final de la Centrale de recrutement. Muszelik pourrait-il être sélectionné avant Silverstein? Ça demeure possible considérant cette science inexacte que compose le repêchage.

Hugo Havelid 

Le Suédois Hugo Havelid est un gardien de petit gabarit. Or, il a déjoué bien des pronostics, cette saison, avec son équipe junior de Linköping, dans son pays natal. Une moyenne de buts alloués de 1,82 en 28 matchs. Ses performances l’ont d’ailleurs fait passer du neuvième au deuxième rang au classement des gardiens européens en vue du repêchage. Il représente un beau risque.