Crédit : Photo AFP

MLS

Un ajout de taille pour le Los Angeles FC très bientôt

Publié | Mis à jour

Le défenseur étoile Giorgio Chiellini est sur le point d’être transféré au Los Angeles FC après un long séjour de 18 ans avec la Juventus de Turin.

Selon ce qu’a indiqué le réseau ESPN, l’arrière central est tout près de rejoindre la Major League Soccer. Une entente de principe a été conclue et les contrats sont pratiquement prêts, d’après la même source. L’Italien de 37 ans devrait s’envoler vers la Californie dans les semaines à venir et pourrait se retrouver avec le LAFC plus tard en juin.

«Pour mon avenir, j'évaluerai tout plus tard, je veux profiter pleinement de ces jours. Après Londres, j'irai avec mes filles à Disneyland et il reste tout juin pour décider», a-t-il mentionné en conférence de presse, mardi, tel que rapporté par le site francophone de la Juventus.

Palmarès éloquent

Chiellini a remporté neuf titres du championnat de son pays et cinq fois la Coppa Italia avec la «Juve». Ayant annoncé son départ de l’organisation en mai, il occupe le troisième rang de l’histoire de l’équipe pour le total de matchs disputés (425), derrière Alessandro Del Piero et Gianluigi Buffon. Il a été nommé cinq fois sur l’équipe d’étoiles de la Serie A, obtenant le titre de défenseur par excellence à trois reprises.

Sur la scène internationale, il a agi comme capitaine de la formation italienne, pour laquelle il devait d’ailleurs jouer pour la dernière fois mercredi, à l’occasion de la Finalissima contre l’Argentine; ce duel oppose les vainqueurs de l’Euro et de la Copa America.

«Je n'ai pas de regrets. Bien sûr, je voulais gagner la Ligue des Champions et la Coupe du monde, mais ce que j'ai appris au cours de mon développement, c'est aussi la culture de la défaite, l'envie de renverser la vapeur après avoir perdu, a-t-il dit. Je crois au destin. En 2006, je faisais partie de l’équipe, mais à juste titre je ne suis pas allé en Allemagne. En 2010 et 2014, on a connu des Coupes du monde décevantes. [...] Je voulais changer mon histoire avec le Mondial, mais malheureusement, je n'y suis pas parvenu. [...] Mais, j'ai toujours vécu les [championnats] européens comme un protagoniste et nous avons gagné le dernier Euro.»