FBC-SPO-MICHIGAN-SPRING-GAME

Crédit : AFP

NFL

Kaepernick devra être patient

Publié | Mis à jour

Même si l’entraînement auquel il a pris part avec les Raiders de Las Vegas s’est avéré positif, mercredi, le quart-arrière Colin Kaepernick devra visiblement patienter encore avant d’effectuer son grand retour dans la NFL.

Une entente entre les deux parties ne serait pas imminente, selon des informations obtenues vendredi par le réseau ESPN. 

«[Le directeur général] Dave Ziegler et son équipe ont offert des essais à une tonne de gars durant le printemps et nous n’émettons pas des commentaires au sujet de nos évaluations, de ce à quoi elles peuvent ressembler ou non, les différentes forces ou faiblesses, ce genre de choses», avait admis l’entraîneur-chef des Raiders Josh McDaniels après l’entraînement de jeudi.

En plus de s’entraîner pour les Raiders, Kaepernick avait organisé un entraînement ouvert à toutes les équipes de la NFL qui souhaitaient y assister, plus tôt cette année. De plus, selon le site spécialisé Pro Football Talk, deux autres formations avaient démontré une forme d’intérêt envers le pivot avant même que les Raiders ne lui offrent un essai.

Kaepernick n’a pas joué une seule minute dans la NFL depuis 2016, quand il avait pris part à 12 matchs avec les 49ers de San Francisco, dont 11 comme partant, ne récoltant qu’une victoire au passage. Il avait complété 59,2 % de ses relais pour 2241 verges, en plus de lancer 16 passes de touché contre quatre interceptions. Reconnu pour ses qualités athlétiques, il avait aussi porté le ballon 69 fois, franchissant 468 verges et inscrivant deux majeurs.

Njoku et les Browns s'entendent

À Cleveland, les Browns ont accordé un nouveau contrat de quatre saisons, d’une valeur de 56,75 millions $, à leur ailier rapproché David Njoku.

De ce montant, 28 millions $ sont garantis à la signature. Njoku s’était fait apposer l’étiquette de joueur de concession, plus tôt durant la saison morte, mais cherchait à en arriver à une entente à long terme avec l’équipe qui avait jeté son dévolu sur lui avec le 29e tour de parole au total du repêchage de 2017.

Avec ce nouveau contrat, les Browns s’attendent ainsi à ce que l’athlète lève son jeu d’un cran, lui qui bénéficiera d’une amélioration au poste de quart-arrière, puisque la formation de l’Ohio a fait l’acquisition de Deshaun Watson, afin de remplacer Baker Mayfield.

En 2021, Njoku a participé à 16 matchs, dont 11 comme partant, captant 36 des 53 ballons dirigés vers lui pour 475 verges de gain. Il a aussi inscrit quatre majeurs.

La signature de Njoku signifie qu’il ne reste plus que quatre athlètes dans la NFL qui ont reçu l’étiquette de joueur de concession durant l’entre-saison et qui sont toujours à la recherche d’un contrat à long terme, soit le joueur de ligne offensive Orlando Brown (Chiefs de Kansas City), le maraudeur Jessie Bates III (Bengals de Cincinnati), ainsi que les ailiers rapprochés Mike Gesicki (Dolphins de Miami) et Dalton Schultz (Cowboys de Dallas).