Crédit : AFP

CF Montréal

Au FC Cincinnati de rebondir à Montréal

Publié | Mis à jour

Si le FC Cincinnati y est allé d’une «performance inconstante» à son dernier rendez-vous avec le CF Montréal, en avril, l’équipe de l’Ohio semble beaucoup plus forte qu’il y a un mois et demi, et a ce qu’il faut pour venger son échec, samedi.

Depuis leur duel du 2 avril, que le Bleu-Blanc-Noir a gagné 4 à 3 au TQL Stadium, les deux clubs ont connu de belles séquences de succès. La série victorieuse de Cincinnati s’est arrêtée à quatre rencontres samedi dernier, mais il a eu le temps de grimper au sixième rang dans l’Association de l’Est.

«Je crois que défensivement, nous avons certainement appris de ce match. Je pense que plusieurs erreurs individuelles nous ont coûté des buts, mais finalement, l’équipe n’a tout simplement pas été assez bonne défensivement en donnant quatre buts à la maison», a indiqué vendredi l’entraîneur-chef Pat Noonan, selon le site Cincinnati Soccer Talk.

C’est le pilote de 41 ans qui avait qualifié le match des siens d’«inconstant», après ce revers. Cincinnati avait créé l’égalité 3 à 3 à l’heure de jeu, mais il avait ensuite laissé filer le Club de Foot avec la victoire.

Beaucoup de respect

Noonan commence à bien connaître le CF Montréal, lui qui a notamment été adjoint chez l’Union de Philadelphie de 2018 à 2021. L’ancien joueur a encensé le travail de Wilfried Nancy, rappelant que les représentants québécois avaient plus d’une façon de faire mal à l’adversaire.

«C’est une équipe que nous avons vue récemment et nous avons vu certaines de leurs qualités, surtout avec le ballon, de façon collective et individuelle. C’est une équipe qui pense en fonction des espaces sur le terrain et qui a de bonnes idées pour contrer ses adversaires», a-t-il analysé.

«Vous savez, défensivement, ils sont aussi bien organisés. Alors nous devons trouver des façons de bouger le ballon pour créer des espaces où nous aimerions contrôler le ballon et courir jusqu’au fond de leur zone», a poursuivi Noonan.

Du côté montréalais, il faudra surveiller Luciano Acosta au Stade Saputo. Le milieu de terrain argentin a réussi quatre buts et trois passes décisives à ses six derniers matchs en Major League Soccer. Il avait aussi marqué le 2 avril sur un tir de pénalité, à la 61e minute.

Brandon Vazquez est un autre qui avait pris son pied contre le Bleu-Blanc-Noir. L’attaquant américain avait secoué les cordages tôt dans la rencontre et avait été directement responsable du but contre son camp d’Alistair Johnston.

Le match de samedi sera le dernier avant une pause internationale de trois semaines. Le CF Montréal comme le FC Cincinnati reprendra l’action le 18 juin.