Crédit : MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Basketball

Du basketball à Québec: un groupe identifié

Publié | Mis à jour

L’objectif de la Ligue élite canadienne de basketball (LECB) d’implanter une équipe à Québec dans un avenir rapproché suit son cours, si bien que des discussions sérieuses se tiennent avec un groupe en particulier.

«Je représente moi-même la ligue dans certaines négociations. Je discute effectivement avec des gens de Québec sur la possibilité d’avoir une équipe en 2023 ou 2024, probablement plus en 2024, a indiqué Annie Larouche, vice-présidente aux opérations de l’Alliance de Montréal, lorsque questionnée à ce sujet. Il y a de l’intérêt, c’est certain, et il y a un groupe très sérieux. Avec le fait francophone et mon expérience avec l’Alliance, je m’implique pour l’étude de marché et aider à établir le plan financier.»

«C’est sûr qu’avoir une équipe à Québec, ce serait une saine rivalité [avec l’Alliance], a-t-elle ajouté. Ce serait bon pour la ligue aussi, la ligue est en pleine expansion. On ne joue pas sur le même territoire. Ce serait une excellence nouvelle.»

Démarches entamées

Rencontré mercredi à Hamilton, dans le cadre du premier match de l’histoire de l’Alliance perdu par le pointage de 80 à 72 face aux Honey Badgers, le commissaire de la LECB, Mike Morreale, a bien voulu commenter le dossier à son tour.

«Je pense qu’il y a un groupe vraiment solide qu’on a identifié comme le bon groupe, a-t-il dit. Il faut maintenant faire nos devoirs et nos demandes auprès de la Ville et des amphithéâtres possibles où jouer et s’entraîner. Ce n’est pas seulement une question de jouer au basketball, mais aussi d’avoir un rôle à jouer dans la communauté à Québec.»

«C’est toujours en développement et ça devrait aller en 2024, pour être honnête, car nous voulons faire les choses de la bonne façon, a résumé le commissaire. Ceci étant dit, il ne faut jamais dire jamais [pour 2023], car parfois, les choses évoluent rapidement.»

«Ce serait génial»

Originaire de Sainte-Marie, en Beauce, le joueur Marc-André Fortin aimerait évidemment voir une équipe de la LECB à Québec un jour. Pour l’instant, il se concentre toutefois sur son développement avec l’Alliance.

«J’ai entendu parler de la possibilité qu’il y ait un club à Québec, mais honnêtement, je me concentre vraiment sur l’Alliance en ce moment, a-t-il dit. Je suis simplement content de jouer au Québec. Quand j’ai su qu’il allait y avoir cette équipe à Montréal, c’est devenu mon objectif de jouer pour Montréal.»

«C’est sûr qu’un club de basketball à Québec, ce serait génial pour le basketball québécois en général, a reconnu l’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval. Il y a déjà une belle popularité autour du basket à Québec, mais ça ferait découvrir ce sport encore plus et ce serait certainement positif.»