Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

CF Montréal

CF Montréal: reprendre le contrôle

CF Montréal: reprendre le contrôle

Patrice Bernier

Publié 24 mai
Mis à jour 24 mai

Le CF Montréal a subi une deuxième défaite consécutive, dimanche mettant ainsi fin aux séquences de huit matchs sans défaite et de trois victoires à domicile prendre fin. 

Tout d’abord, il y a eu ce revers contre Nashville SC, puis celui contre le Real Salt Lake, malgré un départ tonitruant avec un but à la 45e seconde de jeu, troisième but le plus rapide dans histoire de Montréal.

Le CF Montréal nous a habitués à être une équipe de possession, qui développe le jeu à partir de l’arrière avec des passes courtes, et ce, pour mieux contrôler l’adversaire et trouver la solution. Le club est présentement la 10e meilleure formation du circuit Garber avec une moyenne de 52,4% de possession de ballon. 

Pourtant, autant face à Nashville SC que face au Real Salt Lake, le CF MTL a concédé la possession de ballon à son rival, en étant plus défensif qu’à l’habitude. Les statistiques de fin match peuvent être trompeuses, affichant avantage à Montréal, elle qui courait après le pointage en fin des deux rencontres respectives. Mais dans les premières mi-temps de chaque rencontre même jusqu'à l'heure de jeu, le CF MTL n'a pas dominé à ce chapitre laissant Nashville et Salt Lake dicter le jeu pour 54% du temps. Et ces deux équipes ne sont pas réputées pour être des formations qui conservent le ballon; Nashville étant 21e (46,2 %) et Real Salt Lake, 26e (42,5 %). 

Ce qui est de bon augure, c’est que l’attaque des Montréalais a répondu présente et la défense s’est bien débrouillée ces dernières semaines. Toutefois, Wilfried Nancy a dit en conférence de presse d’après-match que son club se précipite peut-être un peu trop vers l’avant; les transitions rapides étant en faveur des Montréalais souvent. Mais le match contre le Real Salt Lake s’est bien amorcé avec un but rapide. Ensuite, il y a eu un jeu émotif lors duquel Romell Quioto a marqué, mais a été déclaré hors-jeu, à la 15e minute de jeu. À 2-0, ça aurait été un autre match. Pourtant, c’est à partir de ce moment que le CF Montréal a commencé à reculer.

Au début de la deuxième demie, le CF MTL a commencé avec l’initiative, avec une mise en jeu avec choix vertical, une combinaison de passes rapides dans l'axe pour surprendre l'adversaire, mais c'était à l'image de la rencontre, redonner trop souvent le ballon à l’adversaire. La force des Montréalais, c’est de contrôler le rythme du jeu, car souvent, les rivaux sont plus puissants et plus rapides. Et Le Real Salt Lake a menacé en jouant en profondeur et direct par moments. Ainsi, Montréal doit revenir à ce contrôle pour mieux gérer les temps forts et faibles, surtout avec un troisième match en sept jours. 

Fatigue?  

Est-ce que le CF Montréal a accusé un peu de fatigue? La question se pose. Cependant, la meilleure façon de ne pas trop courir, c’est de dicter le rythme, avoir la possession du ballon. Les équipes qui ont le moins de kilométrage au compteur, ce sont celles qui contrôlent le ballon. 

Johan Cruyff disait: «La meilleure façon de défendre dans le football est d'avoir la possession du ballon dans la moitié de terrain adverse. Pour cela, vous devez jouer avec une circulation de balle élevée et cela nécessite autant de lignes de joueurs que possible.»

Les matchs s'enchaînent 

Les matchs s’enchaînent et celui en Championnat canadien arrive. Forge FC, l’adversaire du CF Montréal, est la meilleure équipe en possession de la CPL. Oui, cette équipe provient d’un championnat pas aussi fort que la MLS, mais on se souvient que Forge FC a poussé Montréal jusqu’aux tirs de pénalité l’an dernier. Il y aura un sentiment de revanche alors que la formation ontarienne sait qu’il y a un coup à jouer face au tenant du titre. 

Le CF Montréal voudra bien amorcer la défense de son titre et se relancer en obtenant une victoire pour stimuler les choses. 

Pour conclure, le calendrier pourra permettre au CF Montréal de retrouver le contrôle puisqu’il disputera ses quatre prochains matchs au Stade Saputo.