Crédit : AFP

Hockey

Mondial: l’Allemagne devance le Canada

Publié | Mis à jour

En venant à bout du Kazakhstan 5 à 4, l’Allemagne a poursuivi son excellent travail au Championnat du monde de hockey et a provisoirement devancé le Canada au sein du Groupe A, dimanche en Finlande.

Les Kazakhs, qui n’ont pas gagné un seul de leurs six matchs, n’ont pas été une proie facile. Ils ont effacé un déficit de deux buts en fin de rencontre, mais Yasin Ehliz a inscrit le filet de la victoire pour les Allemands.

Leonhard Pfoderl, Lukas Reichel, Jonas Muller et Daniel Fischbuch ont été les autres buteurs de l’Allemagne, qui doit maintenant affronter les Suisses, premiers dans le Groupe A, en fin de tournoi préliminaire.

Le Canada, pour sa part, doit encore disputer deux matchs, soit contre le Danemark et la France.

La France en forme

La Suisse était par ailleurs en action en après-midi. La France a bien failli causer la surprise en prenant les devants 2 à 0 après une période, mais les Suisses sont revenus de l’arrière pour l’emporter 5 à 2.

Alexandre Texier et Valentin Claireaux ont donné l’avance à l’Hexagone, mais Nico Hischier, Damien Riat et Andres Ambuhl ont répliqué en deuxième. Dean Kukan et Hischier – avec un doublé dans une cage déserte – ont planté les derniers clous dans le cercueil de la France.

Avec une fiche parfaite de 6-0-0, la Suisse conserve la première position au classement du Groupe A.

La Suède malmène la Norvège

Dans le Groupe B, la Suède n’a fait qu’une bouchée de la Norvège, triomphant 7 à 1.

Jacob Peterson et Rasmus Asplund ont tous les deux réussi des doublés dans la victoire. Peterson a totalisé trois points, tout comme William Nylander (un but, deux aides), qui disputait un premier match au Championnat du monde après l’élimination de ses Maple Leafs de Toronto au premier tour des séries éliminatoires de la Ligue nationale.

Magnus Hellberg a bloqué 19 arrêts dans le clan suédois. À l’autre bout de la patinoire, Jonas Arntzen a été mis à l’épreuve à 35 reprises, cédant sept fois.

Les Lettons remontent

Finalement, dans l’autre match à l’horaire dimanche, les Lettons sont revenus de l’arrière de deux buts pour vaincre la Grande-Bretagne 4 à 3.

Elvis Merzlikins a été chassé du match après avoir cédé trois fois sur 13 tirs du côté des Lettons. Arturs Silovs a été parfait par la suite, réalisant six arrêts.

L'ancien des Huskies de Rouyn-Noranda Martins Dzierkals s’est signalé dans la victoire avec trois mentions d’aide. Les Lettons demeurent donc en vie.