Boxe

Lemieux ne fait pas le poids face à Benavidez

Publié | Mis à jour

David Lemieux s’est incliné par mise hors de combat au troisième assaut, samedi soir, face à l’Américain David Benavidez, dans un combat pour le titre intérimaire World Boxing Council (WBC) des super-moyens, présenté au Gila River Arena de Glendale, en Arizona.

On s’attendait à des feux d’artifice entre David Lemieux et David Benavidez. C’est ce qu’on a eu droit, hier soir, au Gila River Arena.

Toutefois, la pétarade est provenue d’un seul côté. Benavidez (26-0, 23 K.-O.) a signé une victoire par knockout technique au troisième round contre David Lemieux (43-5, 36 K.-O.). L’Américain a ainsi mis la main sur le titre intérimaire WBC des super-moyens.

Dès le premier round, Benavidez a dicté l’allure du combat. Il a ébranlé Lemieux dans les dernières secondes qui a eu de la difficulté à retraiter vers son coin.

Le Québécois a tenté d’ouvrir la machine au deuxième assaut, mais ses coups n’ont pas ébranlé le boxeur originaire de Phoenix. Ce dernier a poursuivi son travail de démolition pour envoyer Lemieux au plancher. Ce dernier s’est relevé, mais on sentait que la fin s’en venait.

Benavidez a continué de s’amuser avec Lemieux jusqu’au moment où le coin du pugiliste a décidé d’arrêter le combat. Une sage décision parce que l’ancien champion des poids moyens aurait eu besoin d’un miracle pour revenir dans le combat.

«Benavidez est tout un boxeur. Il était simplement meilleur que moi. Ce n’était pas mon soir», a indiqué David Lemieux dans le ring après le combat.

La bonne décision

L’entraîneur Marc Ramsay a pris la bonne décision en arrêtant le combat. Il voyait que son protégé ne serait pas en mesure de faire tourner le vent de côté dans le combat.

«Après le premier round, David n’avait plus de jambes, a souligné Ramsay. Défensivement, on n’avait plus le moyen de se déplacer. Même dans ses charges offensives, je sentais qu’il était moins dangereux.

«Je voyais que Benavidez avait une bonne défensive et il n’était pas inquiété par les coups de David même si mon boxeur a tout essayé.»

Après le deuxième round où Lemieux a visité le plancher, Ramsay a lancé un avertissement à son boxeur.

«Je lui ai donné un round. Même l’arbitre est venu nous voir dans le coin qu’il était prêt à arrêter le combat si David ne montrait pas de signes qu’il pouvait revenir dans le combat.»

Du respect pour Lemieux

Du côté de Benavidez, il a démontré beaucoup de respect à l’endroit de Lemieux à l’issue du combat.

«Lemieux est un boxeur spécial, a souligné le nouveau champion intérimaire WBC des 168 lb. Il a tout essayé jusqu’à la fin. C’est un dur. Je lui lève mon chapeau. C’est le seul qui a eu le courage de m’affronter.»

À l’instar d’un Artur Beterbiev, les autres boxeurs ne font pas la file pour croiser le fer avec lui.

«J’attends après tous les meilleurs qu’ils m’envoient un contrat. Ils savent que je suis intéressé. Je les attends. Je suis prêt à affronter n’importe qui. Je garantis que je peux tous les mettre K.-O.»

ENTREVUE LEMIEUX -