Crédit : PHOTO COURTOISIE / ALOUETTES DE MONTRÉAL / PASCAL RATTHE

Alouettes de Montréal

«Il faut élargir notre base de partisans» -Vernon Adams fils

Publié | Mis à jour

Peu importe son rendement à venir durant la prochaine saison, le quart-arrière Vernon Adams fils s’impose déjà comme une figure importante chez les Alouettes de Montréal. Mieux encore, il en est un fier ambassadeur.

L’Américain de 29 ans, avec le sourire, ne se fait pas prier pour distribuer quelques autographes aux partisans durant l’actuel camp d’entraînement de l’équipe, à Trois-Rivières.

«C’était le but de l’organisation en venant ici, il faut élargir notre base de partisans, c’est important de s’impliquer, a-t-il mentionné, samedi, en entrevue. Les Alouettes doivent être l’équipe de football du Québec au complet.»

On croirait entendre le discours du président Mario Cecchini...

Un match samedi prochain

Quoi qu’il en soit, à une semaine du premier match préparatoire des Alouettes, Adams fils assure très bien se sentir au camp se déroulant au stade du Cégep de Trois-Rivières.

«On travaille fort pour peaufiner notre jeu», a-t-il indiqué, en vue la rencontre du samedi 28 mai face aux Tiger-Cats, à Hamilton.

La pause de quelques jours, en raison du récent conflit de travail dans la Ligue canadienne de football, n’a pas trop causé de retard au sein de l’équipe, selon lui.

«Heureusement, nous avons plusieurs vétérans dans la formation et nous travaillons tous ensemble pour être prêts», est venu ajouter le quart-arrière.

Crédit photo : Photo le Journal de Montréal, Martin Chevalier

De bons mots pour Tyrrell Richards

Dans les circonstances, Adams fils croit que la partie prévue à Hamilton servira justement aux Alouettes à ajuster certains détails.

«Pour plusieurs gars, ça va donner un nouveau regard sur la situation, on va profiter de ce match pour en apprendre encore davantage», a estimé le quart-arrière.

Si Adams fils n’a pas trop à s’inquiéter de son propre sort, il faut néanmoins savoir que plusieurs coupures pourraient suivre ce match préparatoire face aux Tiger-Cats, le week-end prochain.

Chez les recrues, le quart-arrière croit toutefois deviner que le secondeur Tyrrell Richards, que les Alouettes ont sélectionné au premier rang du plus récent repêchage, se taillera non seulement une place avec l’équipe, mais qu’il pourrait y jouer un rôle important.

«Il m’impressionne beaucoup depuis le début du camp, c’est tout un athlète», a affirmé Adams fils, concernant l’Ontarien de 23 ans ayant déjà évolué dans la NCAA pour l’Université de Syracuse.

Exaltation

Visiblement, le directeur général Danny Maciocia a réalisé un coup de maître en complétant une transaction avec les Elks d’Edmonton pour s’assurer du premier choix au total. 

Les Alouettes avaient ainsi cédé le quatrième choix ainsi que les droits de négociations concernant le joueur de ligne offensive Carter O’Donnell.

«Nous mettrons la main sur un joueur de très grande qualité sans avoir à payer un gros prix, avait d’ailleurs fièrement annoncé Maciocia, une fois l’échange complété dans le but de sélectionner au premier rang. Tous nos dépisteurs et nos entraîneurs sont exaltés.»

La sélection de Richards a suivi et l’exaltation a visiblement gagné à son tour Adams fils.

Après la rencontre préparatoire de samedi prochain, à Hamilton, un second match hors-saison suivra le vendredi 3 juin pour les Alouettes à Montréal, puis ce sera un départ vers Calgary pour le début de la saison, le 9 juin, contre les Stampeders.