JiC

Kent Hughes s'intéresse à deux joueurs de la LHJMQ

Publié | Mis à jour

La nouvelle direction des Canadiens aura l'occasion de passer de la parole aux actes au prochain repêchage de la LNH en sélectionnant des joueurs qui évoluent dans la LHJMQ.

En entrevue avec Jean-Charles Lajoie, vendredi, l'entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, Louis Robitaille, a confirmé que le talent d'ici est bien présent dans la prochaine cuvée. 

«Tristan Luneau a tellement de pression, mais les gens ne réalisent pas tout ce qu'il fait de bien sur la patinoire. C'est un gars qui fait tout de la bonne façon. Même si c'était son année de repêchage, il a mis son ego de côté et il voulait aider l'équipe à gagner. Il voulait continuer à grandir en jouant de la bonne façon pour atteindre la LNH le plus rapidement possible. Peu importe son rang de sélection, ça reste juste un chiffre. Je suis convaincu qu'il aura une brillante carrière pour longtemps dans la LNH.» 

Luneau n'est pas le seul défenseur à attirer les regards à Gatineau. Noah Warren est également dans la mire de nombreuses formations.

«Ce sont deux jeunes hommes extraordinaires. Ils vont réussir dans le monde du hockey et dans la vie. Tout comme Tristan, Noah a adhéré au plan. C'est un passionné qui a eu une progression fulgurante aux yeux des recruteurs. Pour moi, je n'ai jamais eu de doute, mais je suis content de voir qu'il a attiré l'attention pour les bonnes raisons. Ce sont les deux jeunes de 17 ans à la défense qui ont mené notre club en séries.»

En ce qui concerne les chances de voir ses protégés aboutir avec les Canadiens de Montréal, Robitaille est sans équivoque. Kent Hughes et Jeff Gorton risquent de s'en mordre les doigts s'ils ont la chance de les repêcher et qu'ils passent à côté.

«Pour moi, c'est un ''no brainer'' pour les Canadiens de les prendre. Ce sont des bonnes personnes qui vont être capables de répondre aux journalistes et qui ne seront pas distraits par ça. C'est une grosse pression de jouer à Montréal. Il faut être fort mentalement et ce sont deux joueurs qui sont capables de passer au travers de ça. Ils rêvent de jouer dans la LNH et encore plus pour leur ville.»

Le grand patron des Olympiques a également avoué avoir eu des discussions avec la direction des Canadiens au sujet des deux défenseurs.

«Les Canadiens de Montréal ont fait leurs devoirs. Kent a pris le téléphone. Il y a tellement de bons joueurs dans le repêchage. On va voir comment ça va découler et qui va sortir où. Mais que ce soit à Montréal, à Columbus ou à Anaheim, je sais que les deux jeunes auront une grande carrière.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.