Crédit : Jeffrey Swinger-USA TODAY Sports

CF Montréal

De la visite rare au Stade Saputo

Publié | Mis à jour

La dernière fois que le CF Montréal s’est mesuré au Real Salt Lake, l’immense majorité des gens n’avait jamais entendu parler du coronavirus. C’était le 30 mai 2019, au Stade Saputo, il y a bientôt trois ans.

Le Bleu-Blanc-Noir doit certainement se demander pourquoi il n’affronte pas plus souvent l’équipe de l’Utah, puisqu’il est invaincu contre elle depuis 2015. Montréal a récolté quatre victoires et soutiré deux verdicts nuls en six rencontres face au RSL depuis.

Quoi de mieux, donc, qu’un duel contre les représentants de Salt Lake City pour retrouver le chemin de la victoire? Prudence, puisque s’ils ont également perdu contre le Nashville SC cette semaine, avant de rebondir mercredi avec un gain à domicile aux dépens d’Austin, les meneurs du classement de l’Association de l’Ouest.

Le Real Salt Lake a dû revenir de l’arrière dans cette rencontre après que son rival texan eut pris l’avance 1 à 0 à la mi-temps. Le carton rouge de Daniel Pereira a ouvert la porte à des buts de Maikel Chang (55e minute de jeu) et du défenseur Andrew Brody (88e). Devant le filet, le vétéran Zac MacMath a tenu bon dans les derniers instants en réalisant trois arrêts d’une importance capitale à bout portant.

De la confiance

«Les gars ont joué de façon fantastique et ils ont bien répondu en deuxième mi-temps. Lorsque nous défendons bien à l’avant, ça encourage tout le monde sur le terrain. Ça nous permet de gagner des ballons et ça insuffle de la confiance au groupe. Nous avons contrôlé le rythme du match et en fin de compte, ce fut une performance fantastique», avait analysé l’entraîneur-chef Pablo Mastroeni après la rencontre contre Austin, gagnée 2 à 1.

Le CF Montréal aura toutefois l’avantage de jouer à la maison. Il est toujours invaincu sur sa pelouse du Stade Saputo avec trois gains et un match nul. Le Real connaît plus de difficultés à l’étranger avec un dossier de 1-3-3. Sa seule victoire sur un terrain adverse remonte au 12 mars, contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Ce match, présenté sur les ondes de TVA Sports, aura lieu dimanche, à 16 h.