LNH

«C'est sûr que ça fait mal, mais...» - Danault

Publié | Mis à jour

Les Kings de Los Angeles ont été éliminés en sept match par les Oilers d'Edmonton au premier tour des séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey, mais Phillip Danault en retire tout de même du positif.

«C'est sûr que ça fait mal, mais on a beaucoup de jeunes et on avait beaucoup de choses à apprendre cette année, a dit le Québécois, vendredi, en entrevue à TVA Sports.

«Nous allons sortir grandis de cette défaite en match no 7. On a fait des dommages et on a prouvé qu'on pouvait être une équipe aspirante assez vite.»

Sur le plan personnel, Danault a notamment eu l'énorme mission de jouer contre les trios de Connor McDavid et de Leon Draisaitl.

«J'ai pu voir dans leur langage corporel que je les achalais, a-t-il avoué. Ils respectent le joueur que je suis et je respecte leur style de jeu offensif qui est à un autre niveau aussi.»

Au cours de la saison régulière, l'attaquant de 29 ans a marqué pas moins de 27 buts, soit plus du double que son sommet personnel précédent qui était de 13.

«J'avais un rôle différent avec Montréal, c'était de shutdown le meilleur trio adverse, a-t-il expliqué. Mon jeu s'est amélioré ici, j'ai eu la chance d'exploiter mon potentiel différemment, de la façon que je voulais et de la façon que je pensais que je pouvais devenir meilleur.»

Voyez l'entrevue complète de Phillip Danault dans la vidéo ci-dessus.