Crédit : Photo AFP

Golf

Journée frustrante pour Tiger

Publié | Mis à jour

Déjà à une dizaine de coups des meneurs après la première ronde, Tiger Woods est hors de la course au Championnat de la PGA.

Une carte initiale de 74 (+4) le relègue loin dans le peloton à Southern Hills.

• À lire aussi: Bryson DeChambeau se retire du Championnat de la PGA

• À lire aussi: Le gros éléphant gaucher dans la pièce

Une journée frustrante pour Woods qui a peiné à suivre la cadence de ses deux plus jeunes compagnons d’un trio «blockbuster», Rory McIlroy et Jordan Spieth.

«J’ai obtenu un bon départ, mais je n’ai pas maintenu le rythme», a indiqué celui qui a démarré avec un oiselet en prenant le départ au 10e tertre.

«Je ne me suis pas offert assez d’opportunités pour des oiselets, a enchaîné celui qui en a calé trois. J’ai eu de la difficulté à placer la balle sur les verts et j’ai raté plusieurs coups de fer dans les deux directions. C’était vraiment une journée frustrante.»

En effet, car le golfeur de 46 ans qui a soulevé le trophée Wanamaker sur ce parcours en 2007 se disait en pleine forme et prêt à lutter dans le haut du tableau.

Si son fer droit n’avait pas coopéré au Tournoi des Maîtres à Augusta il y a un mois, ses fers l’ont laissé tomber jeudi. Woods a touché sept des 18 verts en coups prescrits. Ce qui n’est certainement pas dans ses normes.

Hormis quelques exceptions, il n’a pu approcher les fanions. Ce qui l’a forcé à commettre sept bogueys.

Derrière les jeunes 

Depuis les tertres, le vétéran Tigre s’est d’ailleurs trop souvent retrouvé à une trentaine de verges derrière le Nord-Irlandais. Même s’il a bien cogné la petite balle avec ses bois, il a conservé une moyenne de 293,4 verges.

À titre comparatif, les missiles de McIlroy ont affiché en moyenne une distance de 331,6 verges.

«Je n’aurais pas été si loin derrière si j’avais bien frappé. J’ai opté pour des stratégies afin d’atteindre mes endroits privilégiés. Mais ces gars ont évidemment un plan de match très différent, a expliqué Woods. «Le golf est joué différemment de nos jours, a-t-il poursuivi. Les joueurs sont agressifs.»

Dans la glace 

Comme il le faisait au Masters après ses rondes, l’athlète qui a subi de graves blessures à la jambe droite dans un terrible accident de voiture en février 2021 a sauté dans le bain de glace après sa journée de travail.

«Ma jambe n’est pas dans un aussi bon état que je le souhaiterais. J’ai de la difficulté à mettre du poids sur ma jambe. La pression appliquée, la marche et les rotations font mal. Mais c’est le golf», a expliqué celui qui a maintes fois grimacé lors des trois derniers trous.

«Nous commençons le traitement de récupération pour pouvoir nous remettre au travail demain (vendredi).»

Woods, Spieth et McIlroy prendront le départ à 14 h 36, heure du Québec, vendredi après-midi.