JiC

«Je veux redevenir champion du monde» - Jean Pascal

Publié | Mis à jour

Le moins que l'on puisse dire c'est que Jean Pascal ne manque pas de confiance à l'approche de son combat face à Fanlong Meng.

En entrevue avec Jean-Charles Lajoie, mercredi, le boxeur a déclaré prendre son adversaire au sérieux, sans pour autant douter de ses chances de l'emporter.

«Je suis invaincu en Floride et je suis invaincu contre les gauchers. Je suis en bonne position pour remporter ce combat. Fanlong Meng est un bon boxeur, mais j'ai battu des meilleurs boxeurs que lui. Il n'est pas Chad Dawson, il n'est pas Lucian Bute. J'ai affronté des meilleurs boxeurs que lui et j'ai gagné. Alors, je suis très confiant de pouvoir remporter ce duel.»

Même si son rival possède une fiche parfaite de 17 victoires en 17 combats, Pascal est habitué de jouer le rôle de négligé et il ne demande pas mieux que de faire taire les dénigreurs.

«Je me retrouve devant une montagne, mais ce n'est pas la première fois. J'espère que ce sera la dernière fois. On m'a souvent sous-estimé. Je n'ai aucun problème avec ça. Je me suis entraîné fort. Je fais un retour parce que j'ai encore de l'essence dans le réservoir. J'ai encore la passion et je veux redevenir champion du monde pour une troisième fois.»

Le Québécois ne veut également pas voir trop loin, même si une victoire pourrait lui ouvrir bien des portes.

«Définitivement, la prochaine étape va probablement être intéressante, mais je ne pense même pas à ça. Je pense seulement à Fanlong Meng. Ma concentration, mon focus et toutes mes énergies sont dirigées sur mon combat de vendredi soir. Après ma victoire, on va pouvoir penser à la suite.»

Pascal assure aussi faire tout en son possible pour prouver aux amateurs qu'il est un athlète propre.

«C'était une condition de mon retour aussi. Je voulais passer des tests de dopage. J'ai toujours passé des tests de dopage lors de mes gros combats. Pour mon retour, je voulais montrer aux gens que je ne sais pas ce qui s'est passé la dernière fois. C'est inexplicable. Je voulais montrer aux gens que je suis un athlète propre et le promoteur l'avait demandé aussi. J'ai fait des tests et, jusqu'à présent, j'ai passé avec succès.» 

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.