Crédit : Photo AFP

Boxe

Boxe: Tammara Thibeault atteint la grande finale des Championnats du monde

Publié | Mis à jour

Troisième combat, troisième victoire par décision unanime des juges pour Tammara Thibeault, mercredi, à Istanbul.

La boxeuse, qui évolue chez les moins de 75 kg, a défait Rady Adosinda Gramane du Mozambique en demi-finale. Elle accède ainsi à la finale des Championnats du monde pour la première fois de sa carrière.

Elle se mesurera à Atheyna Bylon, du Panama, pour l’obtention de la médaille d’or. Toutes deux cinquièmes aux Jeux olympiques de Tokyo, les deux pugilistes se sont affrontées en finale des plus récents Championnats panaméricains, en avril dernier. Thibeault avait alors eu le dessus au compte de 5-0 pour être couronnée championne.

«Depuis que je suis très jeune que je rêve à ça, me battre pour une médaille d’or. Je suis si proche ! Je suis tellement heureuse, je suis tellement fière, je suis tellement contente», a-t-elle confié après sa victoire.

Mercredi, la cloche venait tout juste de retentir lorsque Gramane est passée à l’offensive afin de réduire la distance la séparant de la Québécoise.

«Ç’a été un combat plus difficile que ce à quoi je m’attendais. Mon opposante est sortie très forte, elle était petite, puissante, et elle a démontré qu’elle avait du cœur au ventre», a spécifié Thibeault, qui a fait tout en son pouvoir pour demeurer en contrôle.

Nettement avantagée par sa grandeur, elle est parvenue à trouver son rythme au fil du combat. Elle a anticipé les coups de son adversaire, pour contrer et riposter aux moments opportuns. La représentante du Mozambique a quant à elle été pénalisée à deux reprises alors qu’elle tentait de s’agripper à Thibeault.

Ainsi, la Canadienne n’a laissé planer aucun doute quant à l’issue de cet affrontement. Son efficacité aura fait toute la différence. Quatre juges ont remis des cartes de 30-25, tandis qu’un autre a donné un pointage de 29-26.

«Le premier round a été un peu désordonné, mais j’ai réussi à bien me reprendre dans les deux rounds suivants, ce qui m’a donné la victoire. Je suis vraiment contente et excitée à l’idée d’accéder à la finale »

Donner son 120 %

Tammara Thibeault, qui participe à ses troisièmes Championnats du monde, aura maintenant la chance de monter sur la plus haute marche du podium de sa catégorie. L’athlète de 25 ans mettra la main sur une deuxième médaille à des mondiaux, elle qui avait décroché le bronze en 2019.

«C’est vraiment difficile à décrire comment je me sens. Tout ce que je peux dire, c’est que vendredi, je vais donner mon 120 %. Ça fait très longtemps que le Canada a eu une médaille d’or aux Championnats du monde et je veux être la femme qui la remporte.»

Un peu plus tôt mercredi, la Néo-Brunswickoise Charlie Cavanagh a elle aussi triomphé dans son combat de demi-finale chez les 63-66 kg. En finale, elle fera face à Busenaz Surmeneli de la Turquie, vendredi.