Tennis

Un cinquième titre consécutif pour Swiatek

Publié | Mis à jour

L'insatiable numéro 1 mondiale Iga Swiatek a dominé dimanche la Tunisienne Ons Jabeur (7e mondiale) 6-2, 6-2, pour conserver son titre à Rome et remporter son cinquième tournoi consécutif après Doha, Indian Wells, Miami et Stuttgart. 

A une semaine du début de Roland-Garros (22 mai-5 juin), dont elle est la grande favorite, la Polonaise de 20 ans a poursuivi sur son impitoyable rythme printanier avec une 28e victoire de suite, conclue en 1h22. 

En l'absence de Swiatek, forfait pour reposer un bras douloureux, Ons Jabeur s'était imposée la semaine dernière à Madrid, devenant la première joueuse du monde arabe titrée en WTA 1000, catégorie de tournois la plus prestigieuse après les Grands Chelems.

La Tunisienne, toujours aussi combative mais fatiguée par les deux batailles livrées en quarts puis en demi-finales pour renverser des situations mal embarquées, a pu mesurer dimanche l'écart la séparant encore de la Polonaise, sur un nuage. 

Avec de la justesse, du rythme et de la confiance, Swiatek a démarré fort en brisant à deux reprises pour remporter le premier set puis de nouveau pour mener 4-0, service à suivre, dans le second.

Jabeur a alors retenté le coup de l'improbable retournement de situation, chipant la mise en jeu de la Polonaise pour revenir à 4-2 et passant tout près de revenir à 4-3. 

Quatre bris évités 

Mais la tenante du titre a alors montré qu'elle avait aussi du caractère pour sauver quatre balles de bris et préserver ce bris d'avance puis conclure dans la foulée. 

Toute cette semaine sur la terre battue du Foro Italico, la no 1 mondiale a survolé la concurrence, n'abandonnant aucun set vers ce huitième titre de sa carrière. 

Victorieuse de ses cinq derniers tournois et invaincue depuis maintenant 28 rencontres, Swiatek n'a lâché qu'une seule manche sur ses... 20 derniers matches. Autant de statistiques qui en font la joueuse à battre à Roland-Garros, où elle s'était imposée en 2020. 

Sa dernière défaite remonte au 16 février, au 2e tour à Dubaï contre la Lettone Jelena Ostapenko. Depuis 2000, seules Venus Williams (35), Serena Williams (34) et Justine Henin (32) ont fait de plus longues séries de victoires.