Séries de la LNH

Les Rangers se défont des Penguins en prolongation!

Publié | Mis à jour

Les Rangers de New York ont réussi à se défaire des Penguins de Pittsburgh et ont atteint la deuxième ronde des séries éliminatoires en remportant le septième match de leur série de premier tour au compte de 4 à 3 en prolongation, dimanche soir, au Madison Square Garden.

Le filet de la victoire a été inscrit par Artemi Panarin en avantage numérique. Le Russe a décoché un tir des poignets du haut du cercle de mise en jeu. Brock McGinn était au cachot, lui qui avait précédemment retenu K’Andre Miller pour l’empêcher de marquer en échappée.

Voyez les faits saillants de la rencontre dans la vidéo ci-dessus.

C’est la première fois de leur histoire que les Rangers remportent une série après avoir tiré de l’arrière 3 à 1.

Cette victoire appartient également à Mika Zibanejad, qui a nivelé le pointage avec un puissant tir frappé avec moins de six minutes à faire au temps réglementaire.    

Les Rangers étaient en retard après 40 minutes de jeu, puisqu’Evan Rodrigues a fait mouche dans les derniers instants du deuxième tiers. En désavantage numérique, l’attaquant des Penguins a bloqué un lancer et a filé seul devant le gardien Igor Shesterkin. Il a déjoué le gardien des Rangers à l’aide d’un tir du revers, et ce, après un bel effort pour se défaire de l’adversaire qui le pourchassait avec ténacité

Jake Guentzel avait précédemment donné l’avance aux Penguins pour une première fois dans l’affrontement en inscrivant le deuxième des siens lors d’un avantage numérique au deuxième tiers. L’attaquant a habilement fait bondir la rondelle avec son patin et l’a ensuite frappé au vol pour faire bouger les cordages.

Quelques instants plus tard, Miller ramenait tout le monde à la case départ avec son premier des séries. Pendant l’engagement initial, Chris Kreider a ouvert la marque pour les Rangers, mais Danton Heinen a permis aux «Pens» de ne pas retourner au vestiaire en retard au pointage. Cette réussite a aussi été inscrite avec l’avantage d’un homme.

ENTREVUE ALEXIS LAFRENIERE -

Avec Crosby et Jarry    

Les Penguins pouvaient compter sur du renfort de taille pour ce match ultime, puisque Sidney Crosby et Tristan Jarry effectuaient des retours au jeu.

Le capitaine des «Pens» avait quitté le cinquième match des siens après avoir été victime d’un coup à la tête de la part Jacob Trouba et a raté le sixième duel. Dans ce dernier match contre les Rangers, Crosby a amassé une mention d’aide et a passé près de 20 minutes sur la patinoire.

Pour sa part, Jarry est absent depuis la mi-avril, en raison d’une blessure au bas du corps. Son retour a permis de revigorer la situation des Penguins entre les poteaux, eux qui comptaient sur le Québécois Louis Domingue, leur troisième gardien, depuis la blessure à Casey DeSmith dans le premier match de la série.

Jarry a repoussé 26 des 30 lancers des joueurs des «Blueshirts». L’homme masqué des Penguins a subi une sixième défaite en huit rencontres éliminatoires depuis le début de sa carrière. Shesterkin a pour sa part réalisé 42 arrêts dans la victoire, dont plusieurs spectaculaires.

En deuxième ronde des séries, les Rangers ont rendez-vous avec les Hurricanes de la Caroline, qui ont défait les Bruins de Boston en sept parties lors du premier tour.