Blue Jays - MLB

L’attaque des Blue Jays encore au neutre

Publié | Mis à jour

Pour une énième fois cette saison, les frappeurs des Blue Jays ont été inefficaces à la plaque et la formation torontoise a été blanchie 3 à 0 contre les Rays de Tampa Bay, dimanche après-midi, au Tropicana Field.

Le club du gérant Charlie Montoyo a ainsi perdu sa série de trois rencontres au compte de 2 à 1 face à l’équipe floridienne. Lors de ces duels, les Jays n’ont inscrit que sept points. Ils ont également échoué dans leur tentative de gagner une série pour une quatrième fois en autant de rendez-vous. 

Dans l’affrontement du jour, les Blue Jays ont été limités à seulement cinq frappes en lieu sûr. Le partant des Rays Jeffrey Springs a permis quatre de celles-ci, et ce, en quatre manches et deux tiers de boulot. Il a aussi passé deux rivaux dans la mitaine. La victoire est toutefois allée au dossier de Matt Wisler (2-1), tandis qu’Andrew Kittredge a enregistré son cinquième sauvetage de la présente campagne.

Sur la butte pour l’unique formation canadienne du baseball majeur, Alek Manoah (4-1) a subi sa première défaite de la saison. En six manches, il a permis trois points sur cinq coups sûrs et retiré sur des prises quatre frappeurs des Rays.

«Je connais le caractère des gars qui sont dans notre vestiaire. Je crois qu’ils ont juste besoin de se regrouper», a dit Manoah à propos de ses coéquipiers qui évoluent en offensive.

«Il y a beaucoup de bruit extérieur en ce moment, a ajouté celui dont les propos ont été rapportés par le site web de son organisation. Ils doivent simplement rester eux-mêmes. Ces gars-là peuvent frapper. L’an dernier, nous avons été blanchis peut-être une fois? Il n’y a pas de problème. Nous traversons juste une petite phase en ce moment et notre groupe restera soudé.»

C’est en sixième manche que les Rays ont inscrit tous leurs points. Une erreur de Matt Chapman a d’abord permis à Brandon Lowe de fouler la plaque. Manoah a ensuite raté un de ses lancers et Wander Franco en a profité pour compléter son tour des sentiers. Finalement, Ji-Man Choi a cogné un simple qui a poussé Harold Ramirez au marbre.

Par ailleurs, le voltigeur George Springer a effectué un retour au jeu pour le club de la Ville Reine. Le vétéran avait été contraint de rater le dernier match des siens après s’être foulé une cheville vendredi. En quatre apparitions au bâton, celui qui était utilisé comme frappeur désigné n’a pas été en mesure d’obtenir un seul coup sûr.

Les Blue Jays renoueront avec l’action ce lundi, alors que les Mariners de Seattle et le Québécois Abraham Toro seront de passage au Rogers Center pour le premier d’une série de trois duels.