Séries de la LNH

Max Domi envoie les Bruins en vacances

Publié | Mis à jour

Max Domi s’est donné des allures de véritable héros, samedi à Raleigh, lui qui a amassé trois points dans une victoire de 3 à 2 des Hurricanes de la Caroline contre les Bruins de Boston, dans le cadre du septième et ultime match de leur série de premier tour.

L’ancien du Canadien de Montréal a amorcé sa soirée de travail en fin de première période, quand il a bien reçu un relais de Jaccob Slavin aux abords du filet de Jeremy Swayman, avant d’alimenter Teuvo Teravainen, qui n’a eu qu’à rediriger la rondelle.

C’est toutefois à l’engagement médian que Domi s’est particulièrement mis en évidence. Il a d’abord récupéré une rondelle près du filet des Bruins, avant de la loger derrière Swayman. Quelques minutes plus tard, Teravainen a rendu la faveur à Domi, en se faisant complice de son deuxième filet du match.

«Nous avons trouvé des façons de marquer et nous avons été opportunistes sur nos chances, de dire Domi, en conférence de presse au terme du match. J’ai simplement été le gars chanceux qui était à la bonne place au bon moment pour les trois buts.»

L’athlète de 27 ans a réussi cette performance malgré le fait qu’il ait été le quatrième attaquant le moins utilisé par l’entraîneur-chef Rod Brind’Amour, lui qui a été sur la patinoire pendant 12 min 55 s.

Domi, qui ne comptait que deux points en six matchs avant ce duel, a finalement complété sa série avec un total de cinq points.

«Tout le monde a été solide, de dire Brind’Amour. Nos meilleurs joueurs ont très bien joué. C’est difficile de trouver quelqu’un qui n’a pas bien joué. Tout a bien été aujourd’hui [samedi], et ce, dès le départ, jusqu’au 20 dernières secondes.»

Trop peu trop tard

Menottés offensivement, les vedettes des Bruins ont été plutôt discrètes dans ce match ultime.

Jake DeBrusk est celui qui a inscrit le premier filet des visiteurs, en début de deuxième période. David Pastrnak a aussi déjoué Antti Raanta, alors qu’il restait à peine plus d’une vingtaine de secondes au temps réglementaire. Ils ont tenté une dernière attaque par la suite, mais Raanta et les Hurricanes ont fermé la porte.

L’homme masqué a d’ailleurs repoussé 27 des 29 tirs adverses dans la victoire, tandis que son vis-à-vis, Swayman, a cédé trois fois sur 31 tentatives.

Les Hurricanes connaitront l’identité de leur prochain adversaire dimanche, eux qui affronteront le vainqueur du septième et ultime match entre les Penguins de Pittsburgh et les Rangers de New York.