Crédit : John Morris / Agence QMI

LHJMQ

L’influenza a quitté le vestiaire des Remparts

Publié | Mis à jour

Le virus de l’influenza qui avait fait son entrée dans le vestiaire des Remparts de Québec il y a quelques jours a finalement laissé les joueurs tranquilles samedi, à la veille du début de la série de deuxième tour contre l’Océanic de Rimouski.

Des neuf joueurs qui en ont été atteints – dont des pièces maîtresses de l’équipe comme l’attaquant Zachary Bolduc –, seul l’ailier Davis Cooper était encore sur la touche samedi et devrait rater le match de dimanche au Centre Vidéotron, a dit l’entraîneur-chef Patrick Roy.

«Question de décrasser un peu», les autres ont tous patiné, du moins brièvement, lors d’une séance d’entraînement tenue exceptionnellement samedi matin à l’Arpidrome de Charlesbourg.

«On a été chanceux, a reconnu Roy. On a géré du mieux qu’on pouvait. Le médecin de l’équipe a maintenant son bureau [au Centre Vidéotron]!»

La série de premier tour contre les Saguenéens de Chicoutimi s’étant conclue en trois parties, lundi dernier, les Remparts ont pu profiter de ces quelques jours de pause précieux pour se remettre sur pied.

Un congé de matchs bénéfique, à l’approche d’une confrontation face à une équipe tenace, qui a vaincu en cinq rencontres les hôtes de la Coupe Memorial, les Sea Dogs de Saint John, même en étant privé de certains de ses meilleurs joueurs.

Un bon défi

Malgré l’écart de 29 points qui a séparé les deux clubs en saison régulière – les Remparts ont terminé premiers au classement général et l’Océanic, neuvième –, Patrick Roy estime que ses joueurs devront être «très bons» pour venir à bout des protégés de Serge Beausoleil.

Le pilote des Diables rouges n’était d’ailleurs pas surpris que Rimouski sorte gagnant de sa série contre les Sea Dogs.

«On sait qu’on affronte une formation très bien dirigée et très bien structurée, a-t-il pointé. Il va falloir bien gérer la rondelle. L’Océanic ont des défenseurs de bon gabarit et ça vous être à nous de trouver des façons d’aller au filet.»

Roy espère bâtir sur ce qui a été fait contre les Saguenéens au premier tour. «On devra bien travailler défensivement et limiter les erreurs. [Contre les Sea Dogs], l’Océanic a généré de l’offensive sur leurs erreurs, alors on devra éviter les revirements à la ligne bleue.»

Iacobo pour commencer

Fabio Iacobo sera devant le filet des Remparts dimanche soir. Mais il n’est pas exclu que William Rousseau voie également de l’action dans les prochains jours, comme ce fut le cas au premier tour.

Le deuxième match de cette série trois de cinq sera disputé dès lundi. Les Remparts pourraient à nouveau jouer deux rencontres en autant de jours, jeudi et vendredi, si la série nécessite une quatrième partie.

«On a décidé d’y aller avec Fabio pour le premier match, mais on s’attend à ce que ce soit plutôt un comité de gardiens pendant les séries, comme ce fut le cas durant la saison», a précisé l’entraîneur-chef.