Crédit : PHOTO COURTOISIE LES ALOUETTES DE MONTRÉAL

Alouettes de Montréal

Trois-Rivières est prête à accueillir les Alouettes

Marie-Michelle Martel

Publié | Mis à jour

Après beaucoup de travail et d’organisation, tout le monde est prêt à accueillir l’équipe de football des Alouettes de Montréal pour son camp d’entraînement, du 15 mai au 2 juin prochain. Pour l’occasion, un imposant vestiaire de 100 cases a été érigé dans un gymnase du Cégep de Trois-Rivières.

Un entraîneur de football ayant auparavant participé au camp des Alouettes, François Dussault, nous a confié n’avoir jamais vu un aussi grand vestiaire dans l’entièreté de sa carrière. L’association apprécie grandement de voir tous ces joueurs dans la même pièce. Ce n’est pas tout, la salle de soins se trouve dans le même gymnase, juste derrière une rangée de cases. La proximité facilite grandement le travail. Même le plancher a été recouvert pour éviter qu'il ne soit endommagé par les crampons.

• À lire aussi: Alouettes : Khari Jones voit la pression d’un bon œil

• À lire aussi: Le Sean Thomas-Erlington des Alouettes?

La tâche de l’hébergement revient à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Les joueurs seront logés dans les résidences, eux qui auront un couvre-feu. «Il y a beaucoup d’athlètes qui compétitionnent pour avoir un emploi. C'est du sérieux! Ce ne sera pas la fiesta dans les résidences», explique François Dussault. Toutefois, une partie de l’organisation sera à l’hôtel.

Le traiteur Excelso déjà en place au Cégep et à l'Université fournira les repas à l'équipe. Il sera possible pour les athlètes de respecter leur régime puisque différents menus leur seront offerts. La Société de transport de Trois-Rivières s’occupera de déplacer les joueurs de l’université vers le Stade Diablos.

Il n’a pas été difficile pour le Cégep de trouver de la main-d’œuvre. Isabelle Philibert, la coordonnatrice de la vie étudiante et communautaire, a expliqué que les jeunes joueurs de football de l’école ont tous voulu mettre la main à la pâte. Ils ont hâte de pouvoir participer à l’événement et de pouvoir admirer les joueurs professionnels en action.

Avis aux curieux, les nombreuses pratiques seront accessibles au public, gratuitement, au Stade Diablos. Des groupes du primaire et du secondaire ont même déjà organisé des sorties scolaires pour l'occasion.

Premier choix

Les Alouettes de Montréal, qui avaient conclu une transaction pour repêcher le secondeur Tyrrell Richards premier au total au début du mois, ont été en mesure de s’entendre avec le produit de l’Université Syracuse, dans la NCAA.

La formation montréalaise a annoncé, vendredi, qu’elle s’était aussi entendue avec sept autres choix effectués au repêchage de 2022. Parmi eux, il y a le receveur de passes Vincent Forbes-Mombleau et le secondeur Yanis Chilhat, anciennement du Rouge et Or de l’Université Laval, puis le demi défensif Tysen-Otis Copeland, qui a porté les couleurs des Carabins de l’Université de Montréal.

Dans le cas de Richards, un Ontarien de 23 ans, il peut évoluer comme secondeur, mais aussi au poste d’ailier défensif et sur les unités spéciales.