Crédit : Photo AFP

LNH

Paris sportifs: les matchs ultimes à l’honneur

Publié | Mis à jour

Les parieurs sportifs seront assis sur le bout de leur chaise lors de la prochaine fin de semaine, qui laissera place à plusieurs septièmes matchs dans quelques séries de la Ligue nationale de hockey (LNH). Voici donc certaines des meilleures offres des preneurs aux livres.

Victoire du Lightning contre les Maple Leafs (1,95) Bet99 et Mise-o-jeu

Le double vainqueur de la coupe Stanley tente de maintenir ses espoirs de remporter les grands honneurs pour une troisième fois de suite, samedi. Pour l’occasion, ils doivent battre une équipe qui semble incapable de lever son jeu d’un cran au moment le plus opportun. Les Maple Leafs de Toronto n’ont pas passé le premier tour éliminatoire depuis 2004. Pire encore, ils n’ont jamais été en mesure de porter le coup fatal à leur adversaire en huit occasions depuis 2018, en incluant le sixième match contre la formation floridienne, ainsi que les trois matchs contre le Canadien de Montréal, alors que les hommes de Sheldon Keefe menaient la série 3-1, avant de perdre au septième match. Le Lightning de Tampa Bay, malgré son statut de négligé, pourrait donc bien profiter de la situation pour accéder au deuxième tour.

Plus de 6,5 buts entre les Oilers et les Kings (1,95) Bet99

Tout comme les Maple Leafs, les Oilers d’Edmonton tentent de mettre fin à la grande sécheresse canadienne dans la Ligue nationale, qui n’a pas vu une seule de ses équipes au nord de la frontière soulever le précieux trophée depuis le Canadien, en 1993. Bien malin est celui qui prédira convenablement l’issue du septième match, puisque Connor McDavid et Leon Draisaitl ont brillé par moment pour l’organisation de l’Alberta, alors que Phillip Danault et Anze Kopitar les ont tenus en échec efficacement le reste du temps. Une chose est sûre, beaucoup de buts ont été marqués dans cette série et le septième match pourrait suivre cette tendance. Au total, les deux équipes ont franchi la barrière des 6,5 buts par match la moitié du temps, mais un total de 42 buts a été inscrit, soit une moyenne de sept par duel. Les trois matchs au domicile des Oilers y sont pour quelque chose, avec des résultats de 4 à 3, 6 à 0 et 5 à 4. Un autre duel offensif est plus qu’envisageable.

Moins de 2,5 buts entre le CF Montréal et le Charlotte FC (1,85) Mise-o-jeu et Bet99

Même s’il en est à sa première campagne dans la Major League Soccer (MLS), le Charlotte FC est à prendre au sérieux, particulièrement à son domicile. En cinq matchs du circuit Garber au Bank of America Stadium, le club d’expansion n’a été victime que d’un seul revers, contre le Galaxy de Los Angeles, en lever de rideau. Depuis, il y a amassé quatre victoires de suite. D’ailleurs, il a blanchi l’adversaire lors des trois derniers, alors qu’un total de moins de 2,5 buts a été marqué à chaque fois. Pour sa part, le CF Montréal trouve aisément le fond du filet cette saison, comme en témoignent ses 20 buts, et il en accorde quasiment autant (19). Par contre, son plus récent périple, à Philadelphie, n’a vu que deux buts. Les hommes de Wilfried Nancy auront donc une lourde tâche s’ils espèrent non seulement marquer, mais aussi poursuivre leur série de matchs sans perdre en MLS, elle qui s’est étendue à sept avec la récente victoire contre l’Orlando City SC.

Victoire par deux buts ou plus de Tottenham contre Burnley (1,91) Mise-o-jeu

Le championnat de soccer anglais tire à sa fin et plusieurs matchs revêtent encore un gros enjeu dans les différentes courses au classement. Parmi celles-ci, Tottenham tente une dernière poussée pour accéder au top 4, et ainsi, accaparer une place en Ligue des champions la saison prochaine. Les Spurs semblent avoir compris l’ampleur de la situation, eux qui ont gagné cinq de leurs six derniers matchs à domicile, dont le plus récent, jeudi, contre Arsenal, qui détient toujours le quatrième rang. D’ailleurs, ces cinq dernières victoires de Tottenham dans leur amphithéâtre l’ont toutes été par un écart de deux buts ou plus. Contre Burnley, qui se bat pour éviter la relégation en deuxième division, la tâche devrait être faisable pour le club de Londres.