Crédit : AFP

Golf

Maude-Aimée Leblanc éliminée à la coupe Cognizant Founders

Publié | Mis à jour

Maude-Aimée Leblanc s’est contentée d’une carte de 71 (-1), vendredi à Clifton au New Jersey, de sorte que son parcours à la coupe Cognizant Founders est terminé après seulement deux rondes.

La Québécoise a bien amorcé sa journée avec un oiselet dès le deuxième fanion. Des bogueys aux sixième et huitième trous ont toutefois ralenti ses ardeurs. Elle a finalement terminé à 144 (N), au sein d’un groupe de 19 golfeuses comprenant également sa compatriote Maddie Szerik (71) qui ont subi le couperet par un seul coup.

L’Australienne Minjee Lee a quant à elle subi un sort bien différent puisqu’elle a remis la meilleure carte de la journée, à 63 (-9). Elle s’est particulièrement distinguée sur le neuf de retour, avec une séquence de quatre oiselets et un aigle en six trous.

Elle compte maintenant trois coups d’avance sur ses trois plus proches poursuivantes à 130 (-14). En quête d’une septième victoire dans la LPGA, elle devra surveiller les Américaines Ally Ewing (66) et Lexi Thompson (66) ainsi que la Suédoise Madelene Sagstrom (70).

PGA: trois golfeurs partagent la tête

Du côté de la PGA, le Colombien Sebastian Munoz, l’Américain Ryan Palmer et l’Anglais David Skinns sont tous au sommet du classement du tournoi AT&T Byron Nelson, disputé à McKinney, au Texas, après 36 trous.

Le trio de golfeurs affiche un cumulatif de 129 (-15). Palmer est toutefois celui qui a remis la meilleure deuxième carte, lui qui a cogné l’objet blanc 62 (-10) fois. Malgré cette performance, l’athlète de 45 ans n’a pas réussi la meilleure ronde de cette édition du tournoi, puisque Munoz avait retranché un impressionnant total de 12 coups à la normale de 72 la veille.

L’Américain Justin Lower sera le principal poursuivant des comeneurs durant la troisième ronde, lui qui n’accuse qu’un seul coup de retard.

Par ailleurs, Adam Svensson et Michael Gligic sont les seuls Canadiens à avoir assuré leur place dans les rondes de la fin de semaine. Svensson est le mieux positionné, lui qui partage le 48e rang, avec un cumulatif de 138 (-6), après avoir remis une carte de 69 (-3) pour une deuxième journée consécutive. Pour sa part, Gligic, au sein de l’un des derniers groupes à prendre le départ, a réussi un oiselet au 18e et dernier fanion pour s’insérer tout juste parmi les golfeurs qualifiés. Il partage la 61e place, à 139 (-5).

Mackenzie Hughes (141; -3), Roger Sloan (143; -1), Nick Taylor (144; E) et Adam Hadwin (146; +2) devront ainsi quitter la compétition hâtivement.