Crédit : AFP

Hockey

Le Canada plie, mais résiste

Publié | Mis à jour

Indiscipliné face à l’Allemagne, le Canada a bien failli se brûler. La troupe de Claude Julien a alloué deux buts à 5 contre 3 en troisième période, mais elle a malgré tout remporté son tout premier match du Championnat du monde au compte de 5 à 3, vendredi à Helsinki.

Alors que leur équipe profitait d’une avance de quatre buts au moment d’amorcer le troisième thier, Nicolas Roy et Adam Lowry ont tour à tour été chassés au cours de la première minute. Matthias Plachta en a profité pour réduire l’écart.

Dix minutes plus tard, c’était au tour de l’attaquant du Canadien de Montréal Josh Anderson et de son coéquipier éphémère Morgan Geekie de se retrouver au cachot en même temps. Moritz Seider a fait scintiller la lumière rouge. Le défenseur des Red Wings de Detroit a d’ailleurs totalisé trois points dans le match.

Le Québécois Thomas Chabot ne s’en fait pas outre mesure avec cette situation, avançant que l’équipe commence tout juste à jouer ensemble et que le potentiel d’amélioration est très élevé.

«C’était notre premier match du tournoi, et une première occasion de jouer tout le monde ensemble pour bon nombre d’entre nous, a lancé le joueur des Sénateurs d’Ottawa. On apprend encore à se connaître, comme on vient de différentes équipes de la Ligue nationale, mais dans l’ensemble, je crois qu’on a bien joué.»

«On a accordé deux buts en avantage numérique en troisième période, ce qui a donné un pointage plus serré que ce qu’on voulait, mais les unités spéciales sont des éléments qu’on peut continuer d’améliorer. Somme tout, c’est une victoire dont on peut être fiers.»

Gain de confiance

Cole Sillinger et Pierre-Luc Dubois avaient donné le ton au match en première période en touchant tous les deux la cible. Dubois a terminé le match avec un doublé. Kent Johnson et Noah Gregor ont eux aussi contribué à cette victoire avec un but chacun, tout comme Anderson avec une mention d’aide. Logan Thompson n’a pas été très occupé, bloquant 18 rondelles.

Si certains aspects peuvent être peaufinés, Julien s’est dit heureux d’obtenir une première victoire en raison de toute la signification qu’elle porte pour une équipe formée de joueurs qui viennent des quatre coins de la LNH et même d’Europe pour certains.

«Cette première victoire aide certainement à prendre confiance, a expliqué l’ancien pilote du Tricolore. J’ai trouvé que notre équipe a bien joué pour un premier match, et c’est encourageant de savoir qu’on peut faire encore mieux. Je suis content qu’on gagne le premier match, mais on est en mission ici et on va continuer de s’améliorer au fil du tournoi.»

Marc Michaelis a été l’autre buteur de l’Allemagne. Philipp Grubauer a réalisé 22 arrêts.

Les représentants de l’unifolié reprendront l’action dimanche contre l’Italie. La Slovaquie, la France, la Suisse, le Danemark et le Kazakhstan font également partie du Groupe A.