JiC

Les Panthers n’ont jamais paniqué

Publié | Mis à jour

Les Panthers de la Floride n’ont jamais paniqué lorsqu’ils ont vu les Capitals de Washington prendre les devants 3-0, hier, à Sunrise.

La bande à Jonathan Huberbeau a fini par ouvrir les vannes en milieu de deuxième période et, forte d’une performance de cinq points de Carter Verhaeghe, elle a fini par s’imposer 5-3 pour prendre les devants 3-2 dans la série au meilleur de sept matchs entre les deux équipes. 

«On n’a pas paniqué, c’est notre équipe, en saison on l’a fait souvent», a souligné Huberdeau, jeudi, à «JiC».

«L’atmosphère était incroyable, hier en Floride, et on a trouvé le moyen d’aller chercher une victoire importante», a-t-il également mentionné.

Les esprits se sont échauffés en fin de match, notamment lorsque le gros ailier des «Caps» Anthony Mantha a laissé tomber les gants devant le défenseur des Panthers Aaron Ekblad.

«C’est l’émotion, on avait joué un bon match, a relativisé Huberdeau. C’est certain qu’on ne s’aime pas, c’est les séries (...) heureusement, personne n’est blessé.»

Les Panthers espèrent maintenant finir le travail dès vendredi, lors du sixième match de la série à Washington.

Voyez l’entretien complet en vidéo principale.