Club de foot Montréal

Le CF Montréal ne s’assoira pas sur ses lauriers

Publié | Mis à jour

MONTRÉAL - Bien qu’ils reçoivent des fleurs un peu partout et qu’ils soient de plus en plus respectés à travers la Major League Soccer (MLS), les joueurs du CF Montréal n’entendent pas retirer leur pied de l’accélérateur pour autant.

Cette semaine, une chronique du site web de la MLS désignait le CF Montréal comme un candidat sérieux pour occuper la tête du championnat. Wilfried Nancy n’est pas du genre à s’enfler la tête avec ce genre de déclaration.    

Après tout, il est humain lui aussi, et les bons commentaires le rendent fier, a-t-il dit jeudi après l’entraînement au Centre Nutrilait.

«C’est toujours plaisant. S’ils l’ont écrit, c’est qu'il s'agit d'un fait pour l’instant, a déclaré l’entraîneur-chef du Bleu-Blanc-Noir. Quand je parle aux joueurs, je leur dis de profiter du moment et de continuer à travailler. Parce qu’on sait que dans les moments difficiles, on va perdre quelques matchs, mais il faudra rester fort comme en début d’année.»

Le Club de Foot est effectivement sur une séquence irrésistible. L’équipe joue peut-être son meilleur soccer depuis qu’elle s’est jointe au circuit Garber, n’ayant pas encaissé de défaite à ses sept plus récentes sorties. Le dernier revers remonte au 12 mars, il y a déjà deux mois.

«Ce qu’on faisait en début d’année, c’était bien aussi, mais on ne gagnait pas. Là, on gagne des matchs», a simplement rappelé Nancy.

Voyez l'intervention de Frédérique Guay à JiC ci-dessous:

Frédérique Guay à JiC -

Vivre le moment présent   

C’est une constante depuis le règne du Français : mieux vaut se concentrer sur le court que le long terme. Avec une aussi belle série de succès, qui a atteint un sommet samedi dernier dans une victoire de 4 à 1 contre l’Orlando City SC, le travail de l’entraîneur est tout de suite plus facile.

«Le message que je transmets à mes joueurs, c’est : “Éclatez-vous. Soyez bons aux entraînements, soyez bons offensivement et défensivement, et après, le résultat sera la conséquence de ce qu’on fait sur le terrain”», a-t-il mentionné.

Justement, ce moment présent passe par un court voyage du CF Montréal dans le sud des États-Unis. Samedi soir, il croisera le fer avec le Charlotte FC avant de revenir au Québec. Le déplacement à Nashville suivra mercredi.

Au Bank of America Stadium de Charlotte, en Caroline du Nord, la foule devrait jouer un grand rôle. Elle est la deuxième plus imposante en moyenne cette saison et elle a permis au club d’expansion de signer la victoire à ses quatre derniers duels à la maison. Le terrain synthétique n’est pas non plus la tasse de thé des visiteurs.

«C’est un match qui ne sera pas facile. Comme tous les matchs de la MLS, il n’y en a aucun de facile, a expliqué Nancy. C’est une équipe intéressante à voir. Dans les idées, les nuances au niveau du jeu, il y a de la réflexion. Du coup, je ne suis pas surpris que l’entraîneur de Charlotte [Miguel Angel Ramirez] ait de bons résultats.»