Crédit : Photo d'archives, AFP

Tennis

Bianca Andreescu en quarts à Rome

Publié | Mis à jour

La Canadienne Bianca Andreescu a poursuivi son bon travail au tournoi de tennis de Rome, jeudi, disposant de la Croate Petra Martic en deux manches identiques de 6-4 au troisième tour.

La gagnante a eu besoin de 1 h 43 min pour vaincre sa rivale classée au 47e rang de la WTA. La joueuse de l’unifolié, qui occupe la 90e place du circuit professionnel, a profité des ennuis au service de Martic, qui a commis six doubles fautes et conservé un pourcentage d’efficacité de 50 % avec les premières balles en main.

La rencontre était présentée à TVA Sports direct. Le match de quart de finale d'Andreescu sera présenté à 8h30 à TVA Sports, vendredi­.  

L’Ontarienne a réussi trois bris en quatre occasions et a été victime d’un pareil sort une fois sur les sept chances qu’elle a offertes à Martic.

En quart de finale, Andreescu se mesurera à la première raquette mondiale, la Polonaise Iga Swiatek. Cette dernière a défait la Biélorusse Victoria Azarenka durant la journée.

Un premier rendez-vous avec Novak Djokovic pour «FAA»  

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a aisément accédé aux quarts de finale du tournoi de tennis de Rome, jeudi, disposant du «Lucky Loser» américain Marcos Giron en deux sets de 6-3 et 6-2, de sorte qu’il a maintenant rendez-vous avec le numéro 1 mondial, Novak Djokovic.

La huitième tête de série de l’événement et détenteur du neuvième rang de l’ATP a passé environ 90 minutes sur la terre battue romaine face au 60e joueur de la planète.

Grâce notamment à une domination de 11 à 1 au chapitre des as, Auger-Aliassime a mis fin au conte de fées de son opposant qui avait vaincu l’Argentin Diego Schwartzman à son affrontement précédent. Quatre bris en huit tentatives ont aidé l’athlète de l’unifolié à remporter un deuxième match consécutif en Italie.

«FAA» aura maintenant une tâche beaucoup plus ardue, vendredi. Djokovic a aisément disposé du Suisse Stan Wawrinka en deux manches identiques de 6-2 et a fait honneur à son statut de premier joueur au monde. Auger-Aliassime en sera à un premier choc en carrière avec le Serbe, 13 ans plus vieux que lui.

«Je connais Félix depuis quelques années. Il s’agit d’un joueur établi, un membre du top 10, donc il y est. C’est un gros travaillant au sein du circuit et un bon gars. Son jeu d’ensemble progresse et il s’améliore sur la terre battue. Je connais son jeu et je sais à quoi m’attendre», a déclaré Djokovic au site de l’ATP.