Crédit : AFP

Tennis

Svitolina ne sera pas à Roland-Garros

Publié | Mis à jour

La joueuse de tennis ukrainienne Elina Svitolina, toujours très affectée par le conflit qui frappe son pays, a confirmé mercredi dans un entretien à l'AFP qu'elle ne prendrait pas part cette année à Roland-Garros (22 mai-5 juin).

Interrogée sur sa participation au prochain Grand Chelem de la saison, la 27e joueuse mondiale a déclaré: « Malheureusement pas cette année. Je vais le manquer ».

Un peu plus tôt dans la journée, son nom avait été retiré de la liste des engagées dans le tournoi parisien.

Le 29 mars, Svitolina, épuisée physiquement et psychologiquement, avait annoncé sur les réseaux sociaux faire une pause pour se reposer quelques semaines, sans préciser la date de son retour. L'ancienne N.3 mondiale avait notamment évoqué une douleur persistante au dos, mais aussi son « coeur insupportablement déchiré (par) ce qui se passe dans (sa) patrie l'Ukraine », envahie et sous le feu des troupes russes depuis le 24 février. 

Elle n'a plus rejoué en compétition depuis son élimination au premier tour du tournoi de Miami le 24 mars, battue par la Britannique Heather Watson 4-6, 6-3, 7-6 (7/4).

« Actuellement je me concentre sur ma famille et ma fondation (pour les enfants et le tennis) », a expliqué à l'AFP Svitolina, se disant « très angoissée », notamment par les frappes russes qui touchent actuellement sa ville natale d'Odessa, où se trouve encore une partie de sa famille.

« Mentalement c'est exténuant de voir toutes ces choses terribles qui arrivent aux gens et de ne pas savoir ce qui va se passer demain ou dans une heure, c'est très angoissant. (...) C'est une inquiétude permanente », a confié la joueuse de 27 ans, mariée au joueur français Gaël Monfils.