MLS

Le Charlotte FC, un club différent à la maison

Publié | Mis à jour

À sa première saison en Major League Soccer (MLS), le Charlotte FC montre deux visages distincts à la maison et à l’extérieur. C’est au Bank of America Stadium, là où l’équipe de la Caroline du Nord est dominante, que le CF Montréal mettra en jeu sa séquence sans revers.

C’est dans cet amphithéâtre que le club d’expansion a battu le record pour la plus grosse foule dans un match de la MLS. Dans une défaite de 1 à 0 contre le Galaxy de Los Angeles, pour son match d’ouverture à domicile, le 5 mars, le Charlotte FC avait attiré 74 479 amateurs. 

Voyez, à ce sujet, l'intervention de Patrice Bernier à JiC en vidéo principale.

Depuis, il a remporté ses quatre duels chez lui, chaque fois devant une belle foule d’environ 30 000 personnes. Ce groupe de partisans, qui montre la deuxième meilleure moyenne du circuit en 2022, a fait du Bank of America Stadium une forteresse quasi imprenable.

Le club de la «Queen City» n’a accordé que deux petits buts à la maison, et aucun depuis le 19 mars.

C’est toutefois beaucoup moins rose à l’extérieur, où les hommes de l’entraîneur-chef Miguel Angel Ramirez n’ont pas encore signé de victoire en six matchs. Ce rendement leur vaut le huitième rang dans l’Association de l’Est avec 13 points. Ce sont quatre unités de moins que le CF Montréal, qui a disputé un match de moins.

Une attaque peu diversifiée 

L’homme à surveiller du côté de Charlotte sera l’attaquant Karol Swiderski, qui a marqué quatre buts depuis le début de la saison. Il est le seul membre de l’équipe à avoir secoué les cordages plus d’une fois. Le joueur désigné n’en a toutefois aucun à ses six derniers duels, tous des départs.

Le club n’a inscrit que 10 buts en 11 matchs, mais sept en quatre parties à domicile.

Le CF Montréal aura donc un bon défi sur les bras, lui qui n’a pas perdu à ses sept dernières sorties en MLS. À l’étranger, le Bleu-Blanc-Noir a notamment défait le FC Cincinnati et les Red Bulls de New York en avril, en plus d’arracher un match nul à l’Union de Philadelphie.

Les deux clubs croiseront le fer samedi, à 19 h.