Séries de la LNH

Les champions en titre au bord du gouffre

Publié | Mis à jour

Les Maple Leafs de Toronto auront la chance de mettre fin à leur disette de 18 ans sans avoir remporté une série éliminatoire dès jeudi. Ils ont battu le Lightning de Tampa Bay 4 à 3, mardi au Scotiabank Arena, prenant du même coup une avance de 3 à 2 dans la série.

Ce n’est nul autre qu’Auston Matthews qui a propulsé les siens vers la victoire en touchant la cible en fin de troisième période. Le tireur d’élite américain a sauté sur un retour de lancer de Mitch Marner pour trouver le fond du filet, donnant une raison aux partisans torontois de célébrer.  

Les Leafs ont fait preuve de résilience en rattrapant un début de match atroce. La troupe de Sheldon Keefe a effacé un déficit de 2 à 0 en troisième période en faisant scintiller la lumière rouge trois fois de suite.

William Nylander a couronné cette remontée en donnant momentanément les devants aux siens en plaçant la rondelle dans la lucarne, mais une puissante frappe de Ryan McDonagh avait renvoyé les deux équipes à la case départ quelques instants plus tard.

Andrei Vasilevskiy n'a pas été l'ombre de lui-même, mardi, ne repoussant que 22 des 26 tirs adverses. Son vis-à-vis, Jack Campbell, a bien mieux paru en réussissant 32 parades.

Un bon départ pour les «Bolts»  

Les «Bolts» avaient entamé la rencontre de la meilleure façon, faisant mouche à deux reprises avant que leurs rivaux ne dirigent deux tirs vers leur filet.

Steven Stamkos a d’abord lancé les hostilités à l’aide du puissant tir qui a bâti sa renommée. Seulement 52 secondes plus tard, le général Victor Hedman en a ajouté en avantage numérique, trompant à son tour Campbell d’un véloce lancer de la pointe.

Les Leafs ont redressé le navire lors de la période médiane, multipliant les assauts vers la cage de Vasilevskiy. Leur première réplique est venue du bâton de leur capitaine, John Tavares. Le vétéran, amplement critiqué depuis le début des séries éliminatoires, a fait dévier un tir de Nylander sur le jeu de puissance pour réduire l’avance du Lightning.

Morgan Rielly a créé l'égalité de 2 à 2 en début de troisième période, alors que les deux équipes se défendaient à quatre joueurs.

Le Lightning tentera de renverser la vapeur devant ses partisans, jeudi.

ENTREVUE CAMPBELL -