HKN-SPO-PITTSBURGH-PENGUINS-V-NEW-YORK-RANGERS---GAME-ONE

Crédit : AFP

LNH

Igor Shesterkin aura la chance de se reprendre

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef des Rangers de New York, Gerard Gallant, a été catégorique, après la défaite des siens de 7 à 2 aux mains des Penguins de Pittsburgh, lundi: il ne blâme pas son gardien Igor Shesterkin et entend lui confier sa cage lors du cinquième match de la série.

«Il est le meilleur gardien du circuit, a-t-il résumé au site de la Ligue nationale de hockey (LNH). Je vais lui faire confiance.»

• À lire aussi: LNH: cinq raisons pour regarder la loterie

• À lire aussi: Cale Makar visé par une attaque de bonbons

Le portier russe est le grand favori pour l’obtention du trophée Vézina, remis au meilleur gardien en saison régulière. Il a toutefois été chassé d’un deuxième match éliminatoire consécutif, subissant les foudres de l’attaque des «Pens». Résultat: la saison des «Blueshirts» pourrait prendre fin dès mercredi.

«Il est probablement très frustré, a enchaîné Gallant au sujet de Shesterkin. Il sera prêt à gagner la prochaine partie, mercredi soir. J’ai toute la confiance du monde en lui.

«C’était une soirée difficile pour notre équipe, et je suis plus déçu de notre groupe que de lui.»

Avantage Domingue

La beauté des séries éliminatoires de la LNH réside dans leur imprévisibilité. Contre toute attente, Shesterkin est en voie de perdre son duel contre le Québécois Louis Domingue, qui n’avait disputé que deux rencontres en saison régulière avec les Penguins en 2021-2022.

«Louis fait un travail colossal, a complimenté mardi son coéquipier Kasperi Kapanen. Nous jouons de la bonne façon, en ce moment, peu importe qui joue comme gardien. Mais Louis a été professionnel et nous a donné une chance de gagner en réalisant d’importants arrêts.»

Toutefois, pas question pour le défenseur Kristopher Letang de lever le pied de l’accélérateur, même si sa formation a les devants 3 à 1 dans la série. Le Montréalais a mis l’accent sur l’importance d’avoir «la mémoire courte» lors du tournoi printanier.

«Nous avons tourné la page. Nous retournons travailler. [Le cinquième match] sera une partie différente, la plus difficile à gagner.»

Les Rangers abondaient dans le même sens, mais pour de bien différentes raisons, après avoir encaissé sept buts pour un deuxième match consécutif.

«Nous devons rapidement apprendre de ce match, l’oublier et aller de l’avant, a noté le défenseur Jacob Trouba. Ça prend quatre matchs pour remporter une série. Chaque gars dans ce vestiaire devra faire son travail pour qu’on puisse gagner la cinquième partie.»

L’équipe de la «Grosse Pomme» pourra compter sur l’appui de ses partisans, mercredi soir, alors qu’elle tentera de prolonger sa saison en l’emportant au Madison Square Garden.