Crédit : COURTOISIE JON EDWARDS

Balados

Cooley: le plus haut potentiel

Publié | Mis à jour

Une chose est certaine, les Canadiens, qui bénéficient désormais de la toute première sélection du prochain repêchage, mettront la main sur un excellent joueur de hockey le 7 juillet prochain. 

La question est maintenant de savoir s’ils opteront pour le choix le plus payant.

«Tu as deux choix. Choisir le joueur le plus sûr ou choisir celui qui a le plus haut potentiel», mentionne le journaliste Anthony Martineau, qui a sondé une dizaine de recruteurs à travers la LNH. 

Si Shane Wright appartient à la première catégorie, Logan Cooley, lui, appartient bel et bien à la seconde. 

«Tu ne te tromperas pas en repêchant un gars comme Wright, mais Cooley a un talent qui ne s’invente pas», relate le journaliste.

«C’est un abonné aux faits saillants, un gars qui carbure aux défis, aime avoir la rondelle et veut faire la différence sur la glace», mentionne-t-il au sujet de celui qui évolue au sein du programme de développement américain.

Martineau souligne du même coup que Shane Wright, attaquant des Frontenacs de Kingston, ne fait pas l'unanimité chez les recruteurs sondés.

L’animateur Jean-Philippe Bertrand croit d’ailleurs que le Canadien pourrait être tenté de faire de Cooley sa toute première sélection.

«Le trio Gorton, Hughes et St-Louis semble avoir un intérêt particulier pour les joueurs issus des programmes américains», a-t-il fait remarquer lors du balado La Dose.

Écoutez ici l’échange en question :