Crédit : AFP

Tennis

Leylah Annie Fernandez se ressaisit à temps

Publié | Mis à jour

Malgré de gros ennuis avec sa première balle de service, la Québécoise Leylah Annie Fernandez a été capable de mettre derrière elle une exécrable première manche pour venir à bout d’Anastasia Pavlyuchenkova au compte de 1-6, 6-2 et 6-2, lundi, au tournoi de Rome.

Brisée trois fois en autant de jeux au premier set, Fernandez a terminé le match avec seulement 53 % des points avec son premier service. Cependant, elle a été beaucoup plus efficace avec son deuxième, remportant 63 % des échanges. 

La 18e raquette mondiale a également été excellente en retour, se donnant 10 balles de bris. Elle a profité de cinq d’entres elles contre la 20e joueuse au classement de la WTA.

Au deuxième tour, Fernandez croisera le fer avec la Russe Daria Kasatkina (23e). Il s’agira d’un premier affrontement entre les deux joueuses sur le circuit de la WTA.