Tennis

À VOIR: Shapovalov pète les plombs et s'en prend à la foule!

Publié | Mis à jour

Denis Shapovalov s'est emporté lors de son match contre Lorenzo Sonego, lundi, à Rome.

Le Canadien a piqué une vilaine colère au deuxième set. Son service, initialement jugé bon, a été contesté par Sonego, qui a eu gain de cause. Le représentant de l’unifolié a ainsi argumenté et a voulu montrer la marque laissée sur la terre battue par la balle à l’arbitre. Pour se faire, il a chevauché le filet et l’officiel n’a pas eu d’autres choix que de lui décerner un point de pénalité, comme le veut le règlement.

C’est à ce moment que la colère du Canadien a atteint un autre niveau, lui qui a exigé de parler au supérieur de l’arbitre, mentionnant qu’il n’avait aucune mauvaise intention en passant au-dessus du filet et qu’il souhaitait seulement mieux identifier la marque au sol.

Durant sa conversation avec le superviseur, la foule, en appui à son favori local, a lourdement hué Shapovalov, qui a rétorqué en criant: «Fermez vos gueules».

Shapovalov a toutefois regagné son sang-froid lors du troisième set pour triompher en trois manches de 7-6, 3-6 et 6-3. Il s’est d’ailleurs excusé à l’arbitre pour son comportement au terme du match.

La 13e tête de série de la compétition et 16e raquette mondiale a eu besoin de 3 h 10 min pour venir à bout du 28e joueur de l’ATP. «Shapo» a eu quelques difficultés lorsqu’il avait les balles en main en vertu de ses sept doubles fautes et trois bris concédés.

Il a également conservé un pourcentage d’efficacité de 50 % sur son service. Cependant, en retour, il s’est donné pas moins de 13 chances de bris et a capitalisé trois fois. 

En tout, le gagnant a empoché 99 points, trois de plus que Sonego. Au tour suivant, Shapovalov en découdra avec le Géorgien Nikoloz Basilashvili, détenteur du 25e rang du circuit professionnel. Celui-ci a défait l’athlète de l’unifolié lors de leurs deux confrontations en 2018.