Crédit : AFP

Soccer

Un match nul qui fait mal pour Liverpool

Publié | Mis à jour

Liverpool a trébuché dans la course au titre, samedi, tenu en échec à Anfield par Tottenham (1-1), alors que Chelsea, dont le rachat vient d'être annoncé, a gâché un avantage de deux buts contre Wolverhampton (2-2), pour la 36e journée de Premier League.

Liverpool leader en trompe-l'oeil

Si le point pris contre Tottenham suffit à Liverpool pour prendre provisoirement la tête devant Manchester City, les Citizens pourraient bien être les grands gagnants de cette journée en cas de victoire contre Newcastle, dimanche.

Les deux équipes comptent 83 points et seule une différence de buts de +64 contre +63 donne l'ascendant aux Reds. Mais City pourrait prendre trois longueurs d'avance à trois rencontres de la fin.

Ce nul n'arrange pas non plus Tottenham, toujours cinquième et une longueur derrière Arsenal, quatrième et dernier qualifié virtuel pour la C1, qui reçoit Leeds dimanche.

Emoussé par la débauche d'énergie pour battre Villarreal (3-2) en milieu de semaine, les Reds ont butté sur Tottenham, combattif, et qui a ravi Antonio Conte sur le banc.

Les deux équipes avaient touché du bois en première période, les Reds sur une tête de Virgil van Dijk (39e) et les Londoniens sur une frappe de Pierre-Emile Hojbjerg (42e).

Mais ce sont les Spurs qui avaient ouvert le score sur une montée de Harry Kane qui avait décalé Ryan Sessegnon dont la remise à ras de terre avait été poussée au fond par Son Heug-min (1-1, 59e).

Liverpool a trouvé les ressources pour revenir sur une frappe déviée de Luis Diaz (1-1, 74e), mais ce point reste un faux pas qui pourrait sonner le glas de ses rêves de quadruplé.

Chelsea peut trembler pour la Ligue des champions

Sous les yeux de l'homme d'affaire américain Todd Boehly, dont le consortium a trouvé un accord pour les racheter à Roman Abramovitch pour la somme historique de cinq milliards d'euros, les Blues ont fragilisé leurs chances de qualification en C1 en gâchant un avantage de deux buts.

Avec 67 points, Chelsea n'a plus que quatre longueurs d'avance sur Arsenal et cinq sur Tottenham.

Les Londoniens n'ont pris que sept points sur les huit dernières rencontres et l'accord annoncé au petit matin pour la vente du club ne semble pas avoir libéré les esprits.

Face à Wolverhampton, qui restait sur trois défaites successives, Chelsea s'était propulsé en tête grâce aux deux premiers buts en 2022 de Romelu Lukaku, le premier sur un pénalty obtenu et transformé (1-0, 56e) et le second sur une repris sans contrôle après un service de Christian Pulisic (2-0, 58e).

Mais les Blues se sont liquéfiés en fin de match, surtout après la réduction du score de Francisco Trincao (2-1, 79e).

Coady a fini par égaliser de la tête à la septième minute du temps additionnel.

Il reste un déplacement à Leeds, puis les réceptions de Leicester et Watford à Chelsea pour garder sa place en C1 l'an prochain, entrecoupés par une finale de Coupe d'Angleterre contre Liverpool dans une semaine.

Manchester United corrigé

Il est temps que la saison se termine pour Manchester United, surclassé et corrigé par Brighton (4-0), qui n'avait pas remporté un match à domicile en 2022.

Avec 58 points et un match à jouer, les Red Devils ne sont pas encore assurés d'être européens la saison prochaine.

Brighton avec des buts de Moises Caicedo (15e), Marc Cucurella (49e), Pascal Gross (57e) et Leandro Trossard (60e), a largement mérité sa victoire.

Cela porte à 56 le nombre de buts encaissés par Manchester United cette saison, déjà son pire total en Premier League.

Watford descend, Burnley tremble

Dans le bas du tableau, la journée a été fatale à Watford (19e), battu à Crystal Palace sur un pénalty de Wilfried Zaha (1-0, 31e).

Comme Norwich, la semaine dernière, Watford redescend après une saison dans l'élite.

Le troisième relégué en Championship doit encore être désigné.

En perdant à domicile contre Aston Villa (3-1), Burnley se retrouve dans une position délicate, seizième avec 34 points.

Leeds, 17e avec 34 points aussi, joue dimanche contre Arsenal, alors qu'Everton, 18e avec 32 unités, ira à Leicester et a un match en plus à jouer.