Crédit : AFP

LNH

Les regards se tournent vers Andrei Vasilevskiy

Publié | Mis à jour

Sans être mauvais, le gardien Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, n’a pas été à la hauteur de sa réputation depuis le début des séries éliminatoires.

En trois matchs contre les Maple Leafs de Toronto, le Russe a accordé 11 buts sur 100 lancers pour un taux d’efficacité de ,890. Loin des statistiques présentées lors des deux récentes conquêtes de la coupe Stanley du Lightning. À chaque fois, il avait maintenu une moyenne de buts alloués de 1,90 de même que des taux d’arrêts de ,927, en 2020, et de ,937, l’an dernier.

Jusqu’à maintenant, c’est plutôt le gardien des Maple Leafs Jack Campbell qui vole la vedette dans la série.

«Je pense que c’est dans la nature humaine, comme athlète, de vouloir être le meilleur possible, a noté Campbell, vendredi soir, cité sur le site web de la Ligue nationale de hockey après la victoire de 5 à 2 des Maple Leafs. Évidemment, "Vasy" a prouvé à quel point il peut être bon durant sa carrière. C’est un défi plaisant. Je mentirais si je disais que je ne veux pas être à mon meilleur pour le battre.»

Un arrêt crucial

Pour l’instant, Campbell a le dessus, ayant cédé seulement sept fois sur 92 tirs pour un taux d’efficacité de ,924. Le gardien des Leafs a notamment réalisé un arrêt spectaculaire contre Steven Stamkos, avec moins de sept minutes à écouler en troisième période, vendredi. Alors que la formation torontoise était en désavantage numérique, Campbell a changé l’allure de la rencontre.

Les Leafs menaient alors par un seul but, soit 3 à 2. Ilya Mikheyev a ensuite inscrit deux buts dans un filet désert.

«C’était un très bel arrêt à un moment crucial, a qualifié l’attaquant des Maple Leafs Auston Matthews. Il nous a donné de la confiance.»

«Nous sommes en séries éliminatoires et c’était un arrêt qui a sauvé le match», a pour sa part résumé l’entraîneur-chef du club torontois, Sheldon Keefe.

L’art de rebondir

Il sera maintenant intéressant de voir comment Vasilevskiy réagira dimanche lors du quatrième match de la série. Les Maple Leafs mènent la série 2-1, mais le gardien du Lightning a l’habitude de rebondir après une défaite.

En fait, il n’a jamais subi deux revers consécutifs en séries depuis le balayage servi par les Blue Jackets de Columbus, au premier tour, en avril 2019. Depuis, il a pourtant joué 51 matchs éliminatoires, savourant 35 victoires durant cette séquence.