Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Le Rocket nivèle la série

Publié | Mis à jour

Il s’en est fallu de peu, mais le Rocket de Laval a réussi à égaler sa série de premier tour l’opposant au Crunch grâce à un but tardif de Brandon Gignac dans une victoire de 3 à 2, samedi soir, à Syracuse.

Chaque rencontre revêt encore plus d’importance dans une série 3 de 5, et le club-école du Canadien de Montréal ne voulait pas arriver à la maison en tirant de l’arrière 2-0. Le Rocket et le Crunch joueront à la Place Bell dès jeudi, avec l’opportunité de briser une égalité de 1-1.

• À lire aussi: Faux départ du Rocket

Avec seulement 1 min 47 s à compléter au temps régulier, Gignac a sauté sur son propre retour pour faire 3 à 2. Le Rocket venait également tout juste d’écouler une pénalité de Jesse Ylönen qui aurait pu être très coûteuse.

Ylönen a tout de même connu un bon match en récoltant une mention d’aide sur le but vainqueur, mais aussi en marquant en première période. L’attaquant finlandais a laissé partir un boulet digne des ligues majeures sur le jeu de puissance.

Cayden Primeau s’illustre

Si Jean-François Houle a fait confiance à Kevin Poulin entre les poteaux pour le premier match de la série, il a cette fois donné le filet au jeune Cayden Primeau. L’Américain a été fumant en bloquant 37 rondelles, dont 15 au troisième engagement.

Daniel Walcott l’a déjoué en milieu de deuxième période pour créer l’égalité. La couverture défensive du Rocket avait quelques trous, si bien que Gabriel Fortier a pu se permettre un lancer en tombant. Walcott n’a eu qu’à pousser le retour au fond du filet.

Alex Belzile a mis les visiteurs dans le siège du conducteur en deuxième période. Remi Elie s’en voudra certainement sur le jeu, puisqu’il a carrément remis la rondelle à l’attaquant québécois devant le filet en cherchant à s’appuyer sur ses défenseurs. L’athlète de 30 ans n’a eu qu’à déjouer Maxime Lagacé d’un tir du revers.

Le portier du Crunch a effectué 25 arrêts sur 28 tirs dans la défaite.