Séries de la LNH

L'avantage aux Penguins

Publié | Mis à jour

Les Penguins ont vu les Rangers de New York combler un retard de trois buts, mais un filet de Danton Heinen a délivré la formation de la Pennsylvanie, qui a enlevé les honneurs du troisième match de cette série par la marque de 7 à 4, samedi à Pittsburgh.

Les Penguins menaient 4 à 1 après 20 minutes de jeu, mais les visiteurs n’ont jamais baissé les bras. Frank Vatrano, Artemi Panarin et Andrew Copp ont tour à tour déjoué le gardien Louis Domingue, pour retraiter au vestiaire avec une égalité de 4 à 4 après deux engagements.

Malgré cette période difficile, le portier québécois a conclu son match avec 32 parades.

Voyez les faits saillants de la rencontre en vidéo principale.

Toutefois, peu après la moitié du troisième engagement, Heinen a redressé la barque des «Pens», lui qui a profité de l’échec-avant d’Evgeni Malkin pour s’emparer de la rondelle dans l’enclave et déjouer Alexandar Georgiev, venu en relève à Igor Shesterkin après une période. Jake Guentzel et Jeff Carter ont planté le dernier clou dans le cercueil des visiteurs, en logeant chacun la rondelle dans une cage déserte.

Les Penguins se sont ainsi emparés d’une priorité de 2-1 dans la série. Ils auront l’occasion d’accroitre cette avance, et ainsi, acculer les Rangers au pied du mur, lundi, devant leurs partisans.

La marche de l’empereur

De retour dans leur igloo, au PPG Paints Arena, les Penguins ont pleinement profité de l’énergie de la foule en début de match. Seulement 117 secondes se sont écoulées avant que Brock McGinn ne touche la cible, lors d’un jeu qui a dû être revu à la reprise vidéo par les arbitres.

Carter, qui a terminé la rencontre avec deux buts, a ensuite profité d’un avantage numérique pour redonner les devants aux siens.

Evan Rodrigues a déjoué Shesterkin deux fois, au plus grand plaisir des partisans, qui ont dit au revoir au Russe après une seule période, lors de laquelle il a bloqué 11 rondelles.

Kaapo Kakko a assuré la mince réplique des Rangers au premier vingt. Sur la séquence, le Québécois Alexis Lafrenière a amassé une mention d’aide, son premier point en carrière en séries éliminatoires dans la Ligue nationale.