Photo : Le pilote du Lightning, Jon Cooper, mise énormément sur le gardien Andrei Vasilevskiy, qu’il considère comme le meilleur au monde. Sur ce jeu, le cerbère s’est dressé devant Mitch Marner vendredi soir. Crédit : Photo AFP

Séries de la LNH

Invincible après une défaite

Publié | Mis à jour

L’histoire se répète si souvent depuis deux ans qu’elle risque d’être redondante. Néanmoins, il vaut la peine de la souligner de nouveau. Le Lightning présente un dossier de 16-0 lors du match suivant une défaite. 

• À lire aussi: Les Leafs ont enfin de la profondeur

La troupe de Jon Cooper aura tout intérêt à porter cette séquence à 17, sans quoi elle s’envolera en direction de Toronto avec le risque de subir l’élimination lundi soir.

« On a une recette, on a un plan. On s’est retrouvés dans cette situation auparavant dans les dernières années. Est-ce une garantie que nous allons gagner lundi soir ? Non. Mais j’ai confiance en ce groupe de vétérans. Je sais qu’ils vont rebondir », a indiqué l’entraîneur du Lightning au terme de l’entraînement des siens.

Éviter le banc des punitions fait assurément partie de ce plan. Les Floridiens ont offert 15 supériorités numériques aux Maple Leafs (ils en ont également obtenu 15) lors des trois premiers matchs de cet affrontement.

« Le meilleur gardien »

Toutefois, leur principale arme se trouve devant le filet. Au cours de ses 16 présences devant le filet suivant une défaite, Andrei Vasilevskiy a maintenu une moyenne de buts accordés de 1,34. Dans trois des quatre dernières occasions, il a blanchi l’adversaire.

Tout un contraste avec les 11 buts qu’il a accordés depuis le début de cette série.

« J’ai la conviction qu’on a le meilleur gardien au monde. Le problème, c’est qu’on a donné des occasions phénoménales aux Leafs. Hier [vendredi], le meilleur buteur de la Ligue [Auston Matthews] s’est présenté seul devant lui. Il a stoppé ce tir puis le retour qui a immédiatement suivi. Il a effectué ces arrêts, c’est pour ça qu’il est le meilleur. »

Campbell n’inquiète pas Cooper

À l’autre bout de la patinoire, Jack Campbell a également fait écarquiller les yeux – pour sa part, en stoppant à bout portant le tir sur réception de Steven Stamkos.

D’ailleurs, le capitaine du Lightning est toujours à la recherche de son premier but de la série. Nikita Kucherov, Ondrej Palat et Brayden Point en comptent un chacun.

Des statistiques qui ne dérangent nullement Cooper. « On a marqué sept buts contre lui lors des deux derniers matchs. Si on nous offre une moyenne de 3,5 buts à tous les deux matchs, on va le prendre, a-t-il soutenu. Oui, il a fait de bons arrêts. Mais nous l’avons également battu. Le nombre de buts qu’on marque ne m’inquiète pas. C’est le nombre de ceux qu’on prévient qui m’importe le plus. »

Le Lightning a accordé une moyenne de 4,33 buts par rencontre dans cette série. En saison régulière, cette moyenne se situait à 2,78.