Canadiens de Montréal

«Sans réponse, c’est plus compliqué» - Kent Hughes

Publié | Mis à jour

Sans l’ombre d’un doute, le dossier de l’état de santé de Carey Price risque d’occuper une bonne partie de l’actualité entourant les Canadiens de Montréal d’ici le début de la prochaine saison. Plusieurs éléments demeurent sans réponse, compliquant la tâche du directeur général Kent Hughes.

«C’est certain que sans réponse, c’est plus compliqué parce que s’il ne joue pas, on pourra le placer sur la liste des blessés à long terme, mais s’il est en mesure de jouer seulement un nombre de matchs limités, nous ne pourrons pas dépenser l’argent», a confié le DG du Tricolore, vendredi, en entrevue à JiC.   

«Ce n’est pas un dossier qui est noir ou blanc, d’ajouter Hughes. Il est allé consulter un autre spécialiste pour son genou et nous attendons des nouvelles de nos médecins cette semaine.»

Plusieurs rumeurs circulent à l’effet que Price pourrait songer à prendre sa retraite, mais chose certaine, il a lui-même confirmé lors du bilan de fin de saison qu’il ne sera probablement plus en mesure de jouer plus de 50 matchs par saison.

Reste à voir si le DG du CH fera confiance au duo Jake Allen-Samuel Montembeault ou s’il voudra magasiner sur le marché des joueurs autonomes.

«Jake a été très bon pour nous entre ses blessures. Il a joué comme un gardien no 1, mais dans le passé, il n’a jamais eu la chance de s’établir ainsi. Samuel a connu de très bons matchs, mais il nous manque de preuves comme quoi il peut être un no 1 dans la LNH.»

Une annonce bientôt?  

Un autre dossier qui retient l’attention chez le Canadien est le retour de Martin St-Louis derrière le banc la saison prochaine et les deux parties semblent se diriger vers une entente plus tôt, que tard.

«J’espère que ce sera dans les prochains jours. Nous sommes en discussion sur le contrat», de confirmer Hughes.

Un exemple  

Les derniers jours n’ont pas été faciles pour l’organisation avec le décès de Guy Lafleur, mais le directeur général de 52 ans espère que ses joueurs auront su tirer le maximum de positif de ces événements.

«C’est incroyable l’impact que Guy a pu avoir sur les gens. C’est important pour nos jeunes d’apprendre et de voir c’est quoi être un joueur du Canadien, de comprendre les responsabilités de jouer pour cette équipe».

Questions en rafale   

Dans les autres sujets d’actualités discutés lors de l’entrevue, Hughes a confirmé que le Canadien allait de nouveau tenter d’échanger le contrat de Shea Weber à une autre équipe. Il a aussi confié que l’organisation voulait absolument remporter la loterie en vue du prochain repêchage, sans toutefois commenter sur le potentiel joueur qui pourrait être sélectionné par sa formation.

Ne soyez pas non plus surpris de voir le club ajouter de la profondeur et de l’expérience à son noyau dans les prochains mois.

«Je crois qu’on peut toujours avoir plus d’expérience, plus de leadership pour balancer et aider nos jeunes, comme Cole Caufield, à progresser», a-t-il admis.

Il a aussi indiqué qu’il allait suivre le déroulement des séries dans la Ligue Américaine alors que le Rocket de Laval y fait son entrée pour la première fois de son histoire.

Voyez l'entrevue complète de Kent Hughes dans la vidéo ci-dessus.