Crédit : AFP

Golf

PGA: Jason Day maintient le cap

Publié | Mis à jour

Jason Day a accru son avance au sommet du classement du Championnat Wells Fargo durant la deuxième ronde, vendredi à Potomac, au Maryland.

L’Australien a remis une carte de 67 (-3), si bien qu’il possède une avance de trois coups sur l’Américain Max Homa, grâce à un cumulatif de 130 (-10).

Day, qui tente de gagner un premier tournoi en quatre ans, lui dont le dernier gain est survenu à cette compétition, en 2018, a moins bien fait à sa deuxième sortie, mais il a réussi cette performance en calant cinq oiselets contre deux bogueys. Il a été particulièrement bon en deuxième moitié de parcours, où il n’a pas commis une seule erreur, inscrivant trois oiselets sur sa carte.

Plusieurs Canadiens ont connu des ratés en cette deuxième journée d’activités. C’est entre autres le cas de Drew Nesbitt (77; +7), Adam Svensson (79; +9) et Roger Sloan (79; +9). Les trois ont d’ailleurs été éliminés au terme de la deuxième ronde.

Huitième après une ronde, Mackenzie Hughes a joué trois coups de plus que la normale de 70. Il a ainsi perdu 21 places et pointe à égalité en 29e position. Malgré cette chute, il est le représentant de l’unifolié le mieux classé.

Michael Gligic, Corey Conners et Nick Taylor ont pour leur part évité le couperet de justesse, eux qui reposent tous en 50e place, à égalité. À l’image de Nesbitt, Svensson, Sloan et Hughes, Taylor a eu de la misère à négocier le parcours, lui qui a remis une carte de 73 (+3).

Gligic et Conners sont donc les seuls membres de la feuille d’érable à avoir monté au classement. En vertu d’un pointage de 69 (-1) en deuxième ronde, le premier a effectué le bond le plus impressionnant, soit de 56 rangs. Conners a gagné 10 rangs même s’il a remis une carte de 71 (+1).