Canadiens de Montréal

«Je suis assommé, c'est une mauvaise décision!»

Publié | Mis à jour

Les jeunes attaquants des Canadiens de Montréal Cole Caufield et Nick Suzuki ont décidé de ne pas représenter les États-Unis et le Canada, respectivement, au Championnat mondial de hockey.

Cette décision a fait jaser au cours des derniers jours et Michel Bergeron, pour sa part, n'en revient tout simplement pas.

«Je suis assommé, a-t-il avoué. Quand j'ai entendu ça, je me suis dit que c'était impossible. Avoir la chance de côtoyer des vétérans, d'aprendre, d'être employé sur les unités spéciales... je ne comprends pas!

«Dans le cas de Suzuki, il aurait retrouvé son ancien entraîneur Claude Julien, qui a apprécié le diriger. Il aurait été entre de bonnes mains.

«Personne n'ose au sein de la direction des Canadiens de s'impliquer [dans ce dossier] et on laisse la décision aux deux jeunes. Il n'y a aucune bonne raison de ne pas y aller. C'est une mauvaise décision!»

Lors de son segment, Michel Bergeron a également parlé de John Tavares, qui est invisible depuis le début des séries éliminatoires, et de Larry Robinson qui a eu la classe de parler en français lors des funérailles de Guy Lafleur.

À voir dans la vidéo ci-dessus.