Crédit : AFP

LNH

Des difficultés à la télévision pour les Coyotes

Publié | Mis à jour

Les Coyotes de l’Arizona éprouvent des difficultés sur la patinoire, mais aussi à la télévision locale. Moins de gens ont regardé les matchs de la formation du désert, si bien que celle-ci a enregistré la pire déchéance de la saison 2021-2022.

Dans une étude publiée vendredi, le «Sports Business Journal» a dévoilé les cotes de visionnement à la télévision locale de 23 équipes américaines de la Ligue nationale de hockey. Seules quatre d’entre elles ont enregistré une hausse du trafic cette année, tandis que les Coyotes ont vu 58 % moins de partisans syntoniser Bally Arizona pour regarder leurs matchs qu’en 2020-2021.

Le journaliste John Ourand explique cette importante baisse généralisée par le retour d’une campagne de 82 matchs. Puisque l’avant-dernière saison a débuté en janvier et ne comptait que 56 matchs, les amateurs ont regardé davantage leur équipe puisque chaque match semblait avoir plus d’importance. C’est un phénomène qui a aussi été étudié au baseball majeur et dans la NBA.

Malgré une perte de 33 %, les Bruins de Boston sont ceux qui ont attiré le plus d’auditeurs en moyenne pour la troisième saison consécutive, avec 661 000 foyers, selon «SBJ». À noter que les sept formations canadiennes, les Hurricanes de la Caroline et les Predators de Nashville ne faisaient pas partie de l’équation.

Les Golden Knights de Vegas (-40 %), les Flyers de Philadelphie (-39 %) et les Stars de Dallas (-39 %) sont également parmi les plus grands perdants de la saison 2021-2022, par rapport à la campagne précédente. Les Kings de Los Angeles (+20 %), le Wild du Minnesota (+14 %), les Panthers de la Floride (+ 6 %) et les Red Wings de Detroit (+2 %), ont augmenté leur auditoire depuis octobre.