Crédit : AFP

MLB

Une remontée qui échappe aux Blue Jays

Publié | Mis à jour

Après un mauvais début de rencontre du lanceur Jose Berrios, les Blue Jays de Toronto ont grappillé quelques points, mais les Guardians de Cleveland ont tenu bon pour l’emporter 6 à 5, jeudi soir, au Progressive Field.

Berrios (2-1), le partant des visiteurs, a accordé les six points de l’équipe locale au cours des assauts 3 à 5. Le Portoricain n’a retiré aucun homme sur des prises en quatre manches et deux tiers.

• À lire aussi: Shohei Ohtani imite Babe Ruth au Fenway Park

• À lire aussi: Un Québécois bientôt rappelé par les Marlins?

Le gérant Charlie Montoyo a perdu patience avec son artilleur quand celui-ci a donné des frappes en lieu sûr consécutives pour des points à Josh Naylor, Franmil Reyes et Andres Gimenez, au cinquième tour au bâton. Casey Lawrence est venu le remplacer sur la butte.

Les Jays, qui perdaient alors 6 à 2, ont retrouvé un peu de conviction. Avec Bo Bichette et Vladimir Guerrero fils sur les coussins, Zack Collins a frappé une flèche au champ droit qui s’est transformée en double de deux points. Alejandro Kirk a ajouté une longue balle, sa première de la saison, en septième, mais les releveurs des Guardians ont effectué le travail.

Emmanuel Clase a fermé les livres en neuvième en faisant mordre la poussière à deux frappeurs de Toronto et en en forçant un autre à cogner un faible roulant. Il a enregistré un cinquième sauvetage.

Le départ d’Aaron Civale (1-2) est allé en montagnes russes, mais il s’en est tout de même sorti avec sa première décision favorable de l’année. Il a permis quatre points, dont deux sur le circuit de Guerrero fils dès la première manche. Or, le lanceur de 26 ans a aussi réussi huit retraits sur des prises.

Les Jays ont subi la défaite lors de trois de leurs quatre dernières sorties. Leur série de quatre matchs contre les Guardians se poursuivra vendredi.