Crédit : AFP

Golf

PGA : Le Jason Day des beaux jours

Publié | Mis à jour

Le golfeur Jason Day a signalé ses intentions dès la première ronde du Championnat Wells Fargo de la PGA, jeudi à Potomac, au Maryland, lui qui a remis une carte de 63 (-7), ce qui lui a permis d’occuper le sommet du classement.

L’ancien numéro un mondial a calé huit oiselets, dont trois de suite entre le 14e et le 16e fanion, et n’a commis qu’un seul boguey. L’Australien est à la recherche d’une 13e victoire en carrière, lui dont la dernière remonte à 2018, à ce même tournoi.

• À lire aussi: Qualité des terrains de golf : gardez-vous une petite gêne!

• À lire aussi: Tiger Woods se prépare pour un autre tournoi important

Day amorcera la deuxième journée d’activités avec une mince priorité d’une seule frappe sur l’Américain Joel Dahmen, qui occupe seul le deuxième rang.

Les Canadiens Mackenzie Hughes et Adam Svensson sont bien positionnés après une ronde. Les deux hommes ont remis une carte de 66 (-4) chacun, ce qui leur vaut une égalité au huitième échelon. Svensson a réussi cette performance en raison de six oiselets et deux bogueys, tandis que son compatriote a accompli un sans-faute de quatre oiselets.

Nick Taylor est un autre représentant de l’unifolié en bonne position après 18 trous, lui qui a cogné l’objet blanc une fois de plus que Hughes et Svensson. Il repose en 17e place. Drew Nesbitt (68; -2), au 38e rang, est aussi bien en selle pour assurer sa place dans les rondes de la fin de semaine, tout comme Corey Conners et Roger Sloan, qui ont chacun joué 69 (-1), pour la 60e place. Ces derniers devront toutefois se méfier des golfeurs derrière eux lors de la deuxième ronde.

Michael Gligic est le seul Canadien en danger de rater les troisième et quatrième rondes, lui qui a joué un coup de plus que la normale de 70. Il partage la 106e place.