Quebec

Photo : Fabio Iacobo Crédit : Photo d’archives, Stevens LeBlanc

LHJMQ

Séries de la LHJMQ: Fabio Iacobo, l’homme de confiance des Remparts

Publié | Mis à jour

Après avoir préconisé le système d’alternance avec ses gardiens de buts pour la presque totalité de la deuxième moitié de saison, Patrick Roy a pris une décision : c’est Fabio Iacobo qui obtiendra le départ pour le premier match de la série face aux Saguenéens de Chicoutimi, jeudi soir. 

Le vétéran de 20 ans a terminé la saison avec la deuxième meilleure moyenne de buts alloués dans la LHJMQ (2,42). Depuis le retour des Fêtes, il a maintenu une fiche de 16 victoires et trois revers. 

«Nos deux gardiens ont été très bons mais on va y aller avec l’expérience, a expliqué Roy. Fabio a joué des matchs en séries l’an dernier mais, comme j’ai dit à Will [William Rousseau], il doit s’inspirer de Fabio. L’an dernier, il avait 19 ans et [Nikolas] Hurtubise a pris le filet devant lui mais il a gardé une bonne attitude.» 

On l’a tous constaté dès la première soirée des séries dans la Ligue nationale de hockey : il s’agit d’une toute autre saison. Si, pour les joueurs, le jeu y est plus physique et hermétique, il s’agit aussi d’un défi différent pour les gardiens de buts, souligne Roy. 

«Une personne qui a l’expérience des séries peut mieux gérer sa nervosité. À mes débuts, je me rappellerai toujours de mon premier match contre les Bruins de Boston. J’étais très nerveux et je me retrouvais face à l’inconnu. En vieillissant, on contrôle mieux ça, on fait un arrêt et on devient plus décontracté.» 

Garder le sourire

De nature décontracté, Iacobo n’a pas l’intention de changer quoi que ce soit à son approche en sachant qu’il entamera le premier match des séries. 

«J’étais très content d’apprendre que je jouerais le premier match. Je mangeais des pâtes en plus donc j’étais encore plus content», a-t-il blagué. Ce n’est pas parce que ce sont les séries que je deviens une nouvelle personne. Je vais garder ça simple et sourire comme je souris toujours.» 

Questionné sur la possibilité d’un système d’alternance en séries, Patrick Roy n’a pas trop voulu s’avancer. 

«Le plan c’est de commencer avec Fabio le premier match et on va avoir par la suite. On a la chance d’avoir deux bons gardiens. En 2015, Rimouski avait deux gardiens et les deux ont été appelés à jouer toutes les séries en alternance. Est-ce que ce sera ça ? On verra. Avec deux bons gardiens, tu as cet avantage.» 

Spécial pour Crevier

Comme Iacobo, Louis Crevier entame ses dernières séries dans la LHJMQ. Pour commencer, il affrontera l’équipe avec qui il a disputé ses trois premières saisons dans la LHJMQ. 

«Ça va être spécial. Je sais un peu comment ils se préparent. Ce ne sera pas une ronde facile pour nous et les fans vont être là aussi. C’est toujours une rivalité entre Québec et Chicoutimi.» 

Pour conclure son parcours junior, le grand défenseur espère non seulement vaincre les Saguenéens mais se rendre jusqu’au bout avec les Remparts. 

«C’est ma dernière chance. Fabio et Conor [Frenette] ont déjà une coupe à leur actif. [...] Cette année, on a une bonne équipe. On joue du hockey solide. Nos derniers matchs étaient pour la première place et ça nous a préparé pour les séries. Je sens qu’on est prêts.»