Crédit : AFP

LNH

Robby Fabbri ne se laisse pas abattre

Publié | Mis à jour

Le 10 mars dernier, l’attaquant des Red Wings de Detroit Robby Fabbri subissait une troisième blessure grave à un genou. S’il s’est laissé submerger par les émotions lors des jours suivants la blessure, il est maintenant bien déterminé à effectuer un retour au jeu.

Plus tôt dans sa carrière, Fabbri a subi deux déchirures ligamentaires au genou gauche. Cette fois, c’est le genou droit qu’il s’est amoché à la suite d’une vilaine chute contre le Wild du Minnesota. Il a rapidement reconnu la douleur.

«Ma jambe s'est juste tordue derrière moi et j'ai ressenti ce que j’avais déjà ressenti avant, s’est remémoré l’Ontarien de 26 ans, selon le "Detroit Free Press". J'ai tout de suite su quand c'est arrivé.»

Diagnostic: déchirure du ligament croisé antérieur. Il a dû se faire opérer. S’en sont suivi quelques journées où les émotions ont pris le dessus. Il s’est questionné, et il ne cache pas que ces moments ont été difficiles, autant pour lui que pour sa famille. Maintenant, il est déterminé à revenir au jeu, mais il prendra son temps.

Ainsi, il aimerait être prêt pour le prochain camp d’entraînement, mais il ne précipitera rien.

«Nous allons travailler avec le personnel médical et l'objectif est de revenir le plus tôt possible, mais en le faisant de la bonne manière et en toute sécurité. Il n'y a pas de date pour le moment», a-t-il mentionné.

«Heureusement, je sais à quoi m'attendre et je sais qu’il ne faut pas fixer d’objectifs ou de date, car chaque opération est différente. Rien n'est gravé dans le marbre en ce qui concerne la rééducation», a-t-il sagement indiqué.

Petite victoire

Pour l’instant, Fabbri cherche les petites victoires là où il peut les trouver. Pouvoir se déplacer sans béquilles est l’une de celles-là.

«Mentalement, c'est un grand pas en avant de se débarrasser de ces béquilles. Je peux me déplacer maintenant et je reprends des forces. Mais je ne me vois pas jouer au golf cet été, donc je vais regarder des vidéos YouTube [pour mon élan]», a-t-il rigolé.

Fabbri a totalisé 17 buts et 30 points en 56 parties cette saison, montrant un différentiel de -23. Ses Red Wings ont montré une fiche de 32-40-10 et ont raté les séries éliminatoires pour une sixième année consécutive.