Séries de la LNH

Les Flames blanchissent les Stars

Publié | Mis à jour

Dans un premier match sans histoire, les Flames de Calgary ont blanchi les Stars de Dallas 1-0, en Alberta.

L'unique but de la rencontre a été marqué au premier vingt, en avantage numérique, par l'attaquant Elias Lindholm. Le Suédois a complété un beau jeu de passes de Johnny Gaudreau et de Matthew Tkachuk.   

Le gardien Jacob Markstrom n'a pas eu à trimer dur pour obtenir le jeu blanc, repoussant seulement 16 lancers.

À l'autre bout de la patinoire, Jake Oettinger a bloqué 25 des 26 tirs dirigés vers lui.

Les deux formations ont d'ailleurs dû jouer à cinq défenseurs seulement pendant les deux dernières périodes puisque Rasmus Andersson et John Klingberg ont été expulsés en fin de premier engagement après avoir jeté les gants alors qu'un premier combat opposant Matthew Tkachuk à Michael Raffl était déjà terminé.

Le deuxième match de la série aura lieu à Calgary, jeudi soir, à compter de 22h.

Calgary prêt pour un marathon

Les Flames de Calgary sont conscients qu’une victoire au premier match de leur série contre les Stars de Dallas constitue un pas en avant, mais qu’ils restent encore bien loin d’avoir la coupe aux lèvres.

«Je trouve que c’était une partie émotive et serrée, mais il s’agit seulement d’une rencontre, a dit l’attaquant Blake Coleman en point de presse mardi soir, après la victoire de 1 à 0 des siens. Je l’ai dit précédemment, mais les séries sont un marathon et pas un sprint. Nous devons trouver le moyen d’apprendre de nos erreurs et de construire sur ce que nous avons fait de bien.»

Le vétéran sait de quoi il parle, car il a remporté la coupe Stanley lors des deux dernières saisons de la Ligue nationale avec le Lightning de Tampa Bay. Coleman aime ce qu’il voit chez les Flames.

«Nous sommes capables de jouer de n’importe quelle façon et c’est ce qui fait la beauté de cette équipe, a-t-il affirmé. Nous pouvons être durs, effectuer des jeux et défendre, et nous avons d’excellents gardiens. Peu importe ce qui se présente à nous, nous pouvons relever le défi.»

Un départ faste

Les Flames l’ont emporté grâce aux 16 arrêts de Jacob Markstrom et à un but en avantage numérique d’Elias Lindholm en première période. La formation albertaine a d’ailleurs été dominante au premier vingt.

Les Stars n’ont pas été en mesure d’obtenir un premier tir avant la 11e minute de jeu. Leur deuxième lancer est venu près de sept minutes plus tard.

«Ils sont sortis en force, a analysé l’attaquant des Stars Michael Raffl. Il y avait une incroyable ambiance ici. Ils en ont profité, spécialement dans les 10 premières minutes. Après, nous nous sommes calmés sur le banc et nous nous sommes habitués à la rapidité. Ils étaient excellents en première période.»

«Ils l’ont emporté 1 à 0 en raison d’un but en avantage numérique, a-t-il ajouté. C’est ce qui a fait la différence ce soir [mardi]. À cinq contre cinq, je trouve que c’était assez égal. J’ai le sentiment que nous sommes à l'aise à cinq contre cinq contre eux.»

Les Stars et les Flames ont de nouveau rendez-vous à Calgary jeudi soir.