Crédit : AFP

NFL

Tannehill n’est pas là pour apprendre à Willis

Publié | Mis à jour

Même si les Titans du Tennessee ont jeté leur dévolu sur le quart-arrière Malik Willis avec leur choix de troisième ronde (86e au total), leur pivot des dernières années, Ryan Tannehill, n’a pas l’intention de jouer un rôle de mentor auprès du nouveau-venu.

À sa première apparition aux entraînement optionnels de la formation qui évolue à Nashville, Tannehill a clairement fait part de ses intentions, qui sont de garder son rôle de partant.

«Nous faisons partie du même groupe de quarts-arrières. Nous sommes en compétition l’un contre l’autre, nous visionnons les mêmes bandes vidéo, nous participons aux mêmes entraînements, a indiqué Tannehill, en conférence de presse. Je ne crois pas que ce soit mon travail d’être son mentor, mais s’il apprend en me regardant, ce sera une bonne chose.»

L’athlète de 33 ans a aussi mentionné qu’il n’avait pas été mis au courant à l’avance par les membres de la direction de leurs intentions de sélectionner son cadet de 11 ans, tout comme il n’avait pas été préalablement mis au courant de leurs intentions de transiger sa cible favorite, le receveur de passes A.J. Brown.

Malgré tout, il affirme n’avoir aucun différend avec qui que ce soit dans l’organisation, même Willis.

«J’ai envoyé un message à Malik immédiatement après que nous l’ayons repêché, a ajouté Tannehill. Je n’ai aucun problème avec Malik. Nous cherchons à ajouter des joueurs talentueux qui peuvent nous aider, alors il s’ajoutera à notre groupe et nous partirons de ce point.»

La saison dernière, Tannehill a participé à chacun des matchs des siens, les menant vers une fiche de 12-5 et une participation aux séries éliminatoires. Il a complété 67,2% de ses relais, pour 3734 verges, en plus de réussir 21 passes de touché contre 14 interceptions. Il a toutefois connu un match éliminatoire difficile contre les Bengals de Cincinnati, lui qui a été victime de trois larcins dans une défaite de 19 à 16.